Terrorisme

Faire face au terrorisme aujourd'hui

Attentats du 11 septembre, fusillade au musée juif de Bruxelles, tuerie de Charlie Hebdo, attentat de Nice autant d'actes de revendication attribués aujourd'hui au terrorisme. Une montée en puissance de groupes radicaux qui s'en prennent à des symboles qui leur résistent. Vague de peur et de haine, le terrorisme repose sur la violence, voire la barbarie. Comment fait-on face à ce constat aujourd'hui dans le monde, en France ? Comment ne pas sombrer dans la psychose alors que les événements semblent se multiplier ?

Le terrorisme, une difficile définition

Peu de mots dans la langue française sont aussi lourds de sens que celui de "terrorisme". Il en existe plus d'une centaine de définitions dans le monde, dont la majorité s'accorde à dire qu'il s'agit d'un crime faisant usage de la violence. Nous sommes quelque part entre l'acte de guerre en temps de paix et le crime perpétré par un organisme n'appartenant pas à un Etat.

Les différents types de terrorisme

Au total, quatre grands types de terrorisme sont recensés : le terrorisme individuel, fruit des anarchistes ou des rebelles qui pensent pouvoir abolir un climat de répression en supprimant ses acteurs (politique, riche, militaire, policier...) ; le terrorisme organisé, issu de groupes dont les idéologies sont différentes. On citera par exemple les mouvements d'extrême gauche, d'extrême droite, mais aussi les mouvements de revendication de ces dernières années émanant de groupes comme Boko Haram, Al-Qaïda, l'Etat islamique ou encore les FARCS ; le terrorisme est dit d'Etat lorsque des actions terroristes ont été organisées ou tout bonnement ignorées sous couvert d'un Etat - les méthodes les plus fréquentes de ce type de terrorisme sont l'enlèvement, l'assassinat ou encore la séquestration - ; le cyberterrorisme qui se joue sous l'influence de l'importance grandissante des réseaux informatiques dans nos vies. Des cyberattaques sont menées contre les Etats, les systèmes de sécurité, les grands groupes mondiaux...

Face au terrorisme, le plan Vigipirate

Le terrorisme montant de ces dernières années n'épargne aucun pays. On ne peut que déplorer les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis ou la tuerie de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015. Face à ce constat, la France a elle aussi mis en place un plan de protection des populations pour prévenir des drames liés au terrorisme : Vigipirate. Il s'agit d'un dispositif de vigilance, de prévention et de protection permanent en France comme à l'étranger. Tous les acteurs d'un pays sont ainsi associés dans la lutte contre le terrorisme. La menace est sérieuse et les grands de ce monde l'ont compris. Mais rien ne sert de tomber dans la psychose. La répression par la peur serait alors admise. Le terrorisme est un fait avéré à prendre en compte, mais sans toutefois arrêter de respirer. Les terroristes auraient alors gagné...

Actualités