Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, lieux de partage par excellence

Facebook, Twitter, Google+, Linkedln... Il existe une multitude de réseaux sociaux sur la Toile. Les utilisateurs se comptent par millions, et il n'est pas toujours facile de savoir sur lequel il vaut mieux se créer un profil. Petit coup de projecteur sur les plus emblématiques du XXIe siècle.

Un réseau social pour communiquer

Vous n'êtes pas encore présent(e) sur les réseaux sociaux ? Ça ne saurait tarder ! Pour un usage privé, vous avez l'embarras du choix. Si vous avez simplement envie de communiquer et de partager des choses avec votre entourage, Facebook semble être le site qui s'impose. Si vous êtes au contraire sur Internet parce que vous aimez suivre l'actualité en direct, c'est sur Twitter qu'il faut miser, à condition de ne pas être trop bavard(e). En effet, vos tweets sont limités à 140 caractères, et pas un de plus ! Si vous préférez enfin les images aux textes, créez-vous plutôt un profil sur Instagram, Pinterest ou Flickr, qui s'avèrent les rois de la photo.

Un réseau social pour votre vie professionnelle

Grâce aux réseaux sociaux, sachez qu'il est aussi possible de se créer un profil un peu plus professionnel en vue de séduire un potentiel recruteur. Pour cela, Linkedln et Viadeo sont parfaits en la matière. Sur ces deux réseaux, vous pouvez publier et partager votre CV. Autant dire qu'il s'agit de deux très bons alliés pour vous faire connaître en ligne, mais également pour élaborer un carnet d'adresses solide ! Enfin, si vous voulez surtout être bien référencé(e) au cas où votre futur patron vous "google-isera", sachez que Google+ est ce qui se fait de mieux. Initié par le moteur de recherche éponyme, celui-ci participe incontestablement à votre popularité sur la Toile, à condition bien évidemment de faire un tri dans vos articles et vos photos et de ne pas publier n'importe quoi !

Actualités Réseaux sociaux

Ses parents publient des photos d’elle sur Facebook, elle porte plainte

Dossiers Réseaux sociaux

Réseaux sociaux Également cité dans