Plafond de verre

Plafond de verre et place des femmes en milieu professionnel

Expression apparue dans les années 1970 aux États-Unis, le "glass ceiling" en français "plafond de verre", fait référence aux obstacles rencontrés par les femmes pour obtenir des promotions et des postes à hautes responsabilités.

Le plafond de verre, qu'est-ce que c'est ?

La métaphore est criante, une barrière invisible empêcherait les femmes de gravir les échelons professionnels. L'expression tirée du film d'Elia Kazan ("Le Mur Invisible", sorti en 1947) est aujourd'hui révélatrice d'un problème sociétal et d'un objectif que les pouvoirs publics scandent comme un leitmotiv : l'égalité des sexes.

Les femmes et le plafond de verre en milieu professionnel

Si la place faite aux femmes dans le monde du travail est indéniablement plus importante qu'il y a quelques décennies, observons la parité politique par exemple. Les femmes sont largement minoritaires aux postes décisionnels. Le plafond de verre constitue encore et toujours une entrave, une réalité du quotidien professionnel des femmes.

Des mesures pour lutter contre le plafond de verre en France

En 1983, la loi Roudy, et en 2001, la loi Génisson ont mis en tête des priorités l'égalité professionnelle des hommes et des femmes. Un objectif : briser ce plafond de verre qui pèse sur la carrière des femmes. Mais ces deux dispositifs affichent malheureusement un bilan très mitigé. Le 1er mars 2014, un nouvel accord national interprofessionnel est signé en faveur de l'égalité des sexes. Il s'engage à travailler à l'évolution des mentalités, mais aussi à un recrutement plus juste, une égalité des salaires et une garantie de possibilité de progression professionnelle pour les hommes comme pour les femmes. Les dispositifs légaux se suivent ensuite, en 2006 par exemple avec une loi relative à l'égalité des salaires. En 2013, une initiative de la ministre du Droit des femmes à cette date, Najat Vallaud-Belkacem, vise l'égalité réelle entre hommes et femmes dans le milieu professionnel, mais également personnel. Plus que par un cadre légal, le plafond de verre ne pourra se briser sans une évolution des mentalités. Le travail est long, mais commence à porter ses fruits, gardons espoir !

Actualités

Dossiers