Se sentir moche : il y a un moment pour ça !

Cernes, fatigue, teint pâlichon... Une femme ne peut se sentir belle tous les jours. Une étude américaine révèle qu'il existe un moment précis, un jour et une heure où la femme se sent moins belle que d'habitude.

Se sentir moche : il y a un moment pour ça !
© Africa Studio - Fotolia.com

Nous ne sommes pas toutes des Miranda Kerr ou des Gisele Bündchen, au top dès le réveil et sans maquillage. Nous ne sommes pas non plus des laiderons, mais il faut avouer qu'il y a des moments où l'on se sent moche. Oui, il faut le dire, une femme ne peut pas être au mieux de sa forme physiquement et moralement tous les matins, sept jours sur sept !
Une étude lancée par l'agence PHD USA montre que 46 % des femmes se sentent moches le lundi matin, précisément entre 5 et 9 heures. Normal quand on sait que le 1er jour de la semaine représente une épreuve pour la plupart des actifs !
Pour 39% des personnes interrogées, le dimanche représenterait le pire jour. En effet, l'appréhension de la reprise du travail et les effets des sorties de la veille impacteraient sur leur physique. A moins d'utiliser une crème puissante, difficile de masquer les cernes apparentes sur le visage.
69% des femmes interrogées (tout âge et tout pays confondus) ont déclaré ne pas se sentir à leur avantage dès le saut du lit. Mais des activités de la vie quotidienne font qu'une femme se sent plus moche que d'habitude. Ainsi, 67% des femmes se sentent moins belles quand elles sont prises de nausées matinales, 62% après l'effort et la transpiration, 61% des femmes se trouvent laides lorsqu'elles stressent ou sont nerveuses et 60% ne s'aiment pas quand elles pleurent.
Un sourire est le meilleur maquillage qu'une femme puisse porter, donc souriez mesdames, vous vous sentirez plus belles ainsi !
Les femmes interrogées expliquent quand même ne pas se sentir mal tous les jours et tout au long de la journée. Elles reprennent confiance en elles au fil des heures. Le jeudi est le jour où elles s'acceptent le mieux car il marque l'approche du weekend.