Suicide d'une ado privée de Facebook

Aishwarya S. Dahiwal, une jeune Indienne de 17 ans, s'est pendue dans sa chambre après une dispute avec ses parents au sujet de Facebook

Suicide d'une ado privée de Facebook
© www.facebook.com

Le drame s'est déroulé il y a quelques jours, dans la région du Maharashtra (à l'ouest de l'Inde). Les parents d'une adolescente lui ont interdit l'accès à Facebook, au motif qu'elle passait trop de temps sur le fameux réseau social, au détriment de ses études. La jeune fille a tout de suite réagit en s'enfermant dans sa chambre, où elle s'est donné la mort. Dans un petit mot rédigé avant son passage à l'acte, et communiqué par le Times of India, elle donne les raisons de son geste : "Est-ce que Facebook est si mal que ça ? Je ne peux pas rester dans une maison avec de telles restrictions, comme je ne peux pas vivre sans Facebook."
Le père d'Aishwarya, évidemment sous le choc, a commenté le drame dans le Wall Street Journal : "Nous voulions juste qu'elle se concentre sur ses études. Nous n'aurions jamais imaginé qu'elle irait jusque là".
Les réseaux sociaux et le téléphone portable sont de sérieuses addictions pour certains adolescents. En Inde particulièrement, dans les grandes villes, les jeunes dont les parents travaillent tous les deux chassent leur solitude en restant connectés avec leurs amis sur Facebook, selon Johnson Thomas, cité par le Wall Street Journal.