Pédophilie

Comment protéger nos enfants contre la pédophilie ?

Avec Internet, les affaires de pédophilie semblent s'être multipliées ces dernières années. Pourtant, les chiffres prouvent qu'Internet est, en la matière, l'arbre qui cache la forêt, car plus de la moitié des viols sur des mineurs sont commis par un proche de l'enfant... Dès lors, comment protéger nos enfants contre la pédophilie ?

Comment parler de la pédophilie à nos enfants ?

Il est impossible de prévenir un enfant contre les dangers de la pédophilie si cet enfant n'a pas, au préalable, eu de réponse à ses questions sur la sexualité. D'ailleurs, les proies les plus faciles pour les pédophiles sont les enfants mal ou pas informés en matière de sexualité, qui se montrent sensibles à leurs paroles pour assouvir une curiosité enfantine toute légitime. Il faut expliquer aux enfants la différence entre sexualité et amour, pour que l'enfant puisse se défendre contre une personne qui l'aime et qu'il aime, et qui lui impose des relations sexuelles forcées. Il faut revenir aux fondamentaux : dire que les rapports sexuels entre les enfants et les adultes sont interdits et punis par la loi, et bien préciser quelle peut être la nature des abus, de manière pragmatique et franche, avec des mots clairs et précis. Ce n'est évidemment pas facile, mais cela permet de couper court aux malentendus. Il n'est pas utile de répéter ces conseils de prévention sans cesse, cela angoisserait l'enfant, mais il faut être attentif à ses paroles et répondre à ses questions.

Quand faut-il soupçonner un problème de pédophilie ?

Si votre enfant ne veut plus rester seul avec un adulte en particulier, ou ne plus aller chez cet adulte ou dans un lieu spécifique, s'il souffre de troubles du sommeil, de l'alimentation ou s'il émet des plaintes récurrentes sur des douleurs physiques, s'il a une peur phobique de se déshabiller en public, s'il est soudainement en échec scolaire, s'il se désintéresse de ses activités préférées et s'il a un comportement inhabituel à l'égard de la sexualité (dessins explicites et très crus, gestes déplacés avec ses copains ou ses jouets, masturbation très fréquente, curiosité exacerbée pour les organes génitaux des adultes), et si plusieurs de ces problèmes s'ajoutent, il est nécessaire de consulter un professionnel qui pourra déterminer s'il y a matière à s'inquiéter. Si, en tant qu'adulte, vous êtes témoin d'un acte pédophile ou si vous en soupçonnez un sur un enfant de votre entourage, contactez le 119, le numéro de l'enfance en danger. 

Actualités

Dossiers