Misogynie

La misogynie moderne, sournoise et discrète

Le stéréotype de la femme aux fourneaux dépendante financièrement de son mari est bel et bien aboli. Pourtant, la misogynie aujourd'hui est une réalité. Plus sournoise, plus discrète, mais tout aussi dévastatrice, elle repose sur des préjugés dont nous, les femmes, nous avons bien du mal à nous défaire.

Misogynie définition

Littéralement, misogynie signifie "haine des femmes". Le terme est fort pour désigner un comportement, un trait de caractère qui se traduit par de l'hostilité et/ou du mépris pur et simple vis-à-vis des femmes. Plus connue sous son pendant masculin, la misogynie a sa réponse féminine. Lorsqu'une femme fait preuve de sexisme à l'égard des hommes, on parle alors de misandrie. Mais la misogynie vise davantage les femmes. Combien de fois a-t-on entendu ces désagréables idées reçues "les femmes ne savent pas lire une carte", "elle est mal baisée celle-là !" et autres mots doux qui nous font sortir de nos gonds...

Misogynie, évolution

Si l'image de la femme au foyer qui s'occupe de ses enfants et prépare à manger pendant que son mari ramène l'argent n'a plus lieu d'être, la misogynie prend des formes aujourd'hui plus sournoises. Certains hommes nourrissent à l'égard des femmes une animosité à demi-mot, discrète et latente, mais pourtant bien présente. La femme travaille à l'égal de l'homme, que son droit de parole est bien ancré et que sa liberté est totale et le sexe masculin a parfois du mal à faire face à cette libéralisation, à cette égalité homme-femme qui perturbe son ego ! La misogynie moderne ne serait ni plus ni moins que la peur des hommes de voir les femmes prendre l'avantage psychologique, altérant l'image de patriarche à laquelle certains sont tellement attachés.

Misogynie, prévention

Alors qu'il est aujourd'hui difficile d'adopter ouvertement un comportement misogyne dans le milieu professionnel ou dans la sphère publique, c'est dans les coulisses que se joue le drame sexiste. Les ressentiments de certains hommes ressortent dans le couple sous des formes diverses. Entre colère, humiliation ou tout simplement rappel que la place de la femme est aux fourneaux, il est difficile de se sortir de ce tableau. Face à un homme misogyne (et modéré), le dialogue reste une bonne base pour tenter de faire évoluer les mentalités. Mais dans certaines situations, mieux vaut prendre ses jambes à son cou !

Actualités

Dossiers