Sugar Daddy : Étudiante le jour, prostituée la nuit Seeking Arrangement, un site de rencontre comme un autre ?

Pour en savoir plus, je décide de m'inscrire sur le site en tant que "Sugar Baby". La page d'accueil annonce déjà la couleur : on y voit une jeune fille allongée sur son lit, simplement vêtue d'une petite culotte et d'un débardeur laissant apparaître un soutien-gorge se faisant la malle, tout sourire, MacBook pro à sa gauche et billets dans la main.

seeking arrangement
Seeking Arrangement © Capture d'écran Seeking Arrangement

Dans les conditions du site (oui, les centaines de lignes que l'on est censé étudier avant d'approuver ou non son inscription sur un site, mais qui sont très souvent ignorées) on peut lire notamment :

-  SeekingArrangement.com est un service de rencontres en lignes pour adultes consentants.

-  Vous devez être majeur pour vous inscrire en tant que membre ou utiliser le site.

-  Si vous êtes une escort, merci de ne pas joindre ce site.

En bas du formulaire d'inscription, on peut également relever la note suivante :  "L'attente de train de vie est le montant que vous attendez de la part de votre Sugar Daddy quant au support de votre train de vie (l'aide peut être apportée sous forme d'une allocation pour aider à payer des factures, des frais de scolarité ou d'autres formes de gâteries comme des cadeaux, des voyages ou des repas). Veuillez exprimer clairement le type d'arrangement qui vous intéresse et le type de Sugar Daddy que vous aimeriez rencontrer".

Oui, car selon SeekingArrangement, la Sugar Baby gagne en moyenne 3 600 euros par mois en France, en allocations et en cadeaux. Le Sugar Daddy doit au minimum fournir 1 000 euros par mois à son Baby. Sans seuil maximum, bien évidement.

Pour valider son inscription sur le site, il faut au préalable avoir mentionné :  son sexe, son âge, son poids, sa taille, la couleur de ses cheveux, de ses yeux, ou encore son ethnicité.


 

Sommaire