Sugar Daddy : Étudiante le jour, prostituée la nuit Mon inscription en tant que Sugar Baby

Revenons-en à mon inscription, que j'effectue un mercredi. Le jeudi, j'avais déjà reçu quatre messages et le lundi matin, j'en avais sept de plus. Le soir et le week-end semblent donc être des horaires prolifiques pour ces hommes avides de redécouvrir les charmes des jeunes filles en fleur. 

Parmi ces messages, un "Daddy" déclare habiter  à Londres et me demande si je connais la ville. Je lui réponds que j'y suis en effet déjà allée. Sa seconde réponse ne se fait pas attendre. 

capture d'écran sugar daddy
Capture d'écran Sugar Daddy © Capture d'écran

Dès la deuxième ligne du deuxième message, ce Daddy m'invitait à Londres.  


Un autre homme (à qui je n'ai jamais répondu), m'envoie le message suivant : "Je serai à Paris lundi et mardi prochain et j'adorerais avoir quelqu'un pour m'aider à réchauffer mon lit dans une ville inconnue. Lol". 

capture d'écran sugar daddy
Capture d'écran Sugar Daddy © Capture d'écran 



Oui, "lol". C'est le cas de le dire. S'il pouvait y avoir une quelconque ambiguïté sur les intentions des utilisateurs de Seeking Arrangement, il n'y en a désormais plus vraiment. 

Un dernier message éveille mon attention. Il est bref, concis et me propose que nous nous rencontrions au plus vite en laissant son numéro de téléphone. 


capture d'écran sugar daddy
Capture d'écran Sugar Daddy © Capture d'écran Sugar Daddy


Désireuse d'en savoir plus sur ce qui peut pousser un homme à s'inscrire sur ce site, je lui envoie un message pour organiser une rencontre, sous couvert de ma fausse identité : "Bonjour, je serais ravie de vous rencontrer mercredi soir pour un verre. Disons 21h ?". "Con mucho gusto" (avec plaisir, en Espagnol) me répond-il au bout de deux minutes à peine. Il me donne ensuite rendez-vous dans un bar très chic de Neuilly, le Durand Dupont. Le jour même, je le préviens que j'aurais du retard. Je vous laisse savourer sa réponse.


capture d'écran sugar daddy
Capture d'écran Sugar Daddy © Capture d'écran

Plus aucune ambigüité donc sur les intentions des Sugar Daddies. Inutile de préciser que la conversation s'est arrêtée ici.  

 

Sommaire