Le Rubik's cube a 40 ans !

En 1974, le Hongrois Erno Rubik inventait le casse-tête le plus connu (et le plus énervant) au monde : le Rubik's cube. Happy birthday !

Rubik's cube 40 ans
© Sipa

Il y a quarante ans, Valéry Giscard d'Estaing était élu à la présidence de la République. Et c'est tout ? Non, il y a quarante ans, le Rubik's Cube voyait le jour. Qui n'est jamais devenu fou en essayant de résoudre cet horrible (mais irrésistible) casse-tête ? Inventé par le Hongrois Erno Rubik, le jeu s'est très vite répandu sur toute la planète au cours des années 1980.
Pour les personnes qui seraient parties vivre sur Mars au cours des dernières décennies et qui ne savent pas de quoi il s'agit , le Rubik's cube est un casse-tête géométrique à trois dimensions composé de 26 petits cubes qui, à première vue, paraissent pouvoir se déplacer sur toutes les faces et semblent être libres de toute attache. Là où ça se complique, c'est qu'après avoir mélangé les six faces, le joueur masochiste doit manipuler le cube afin de lui rendre son apparence d'origine, avec les six faces de couleur unies. Ou plutôt essayer.  
Un système d'axes, dont le mécanisme a été breveté par son créateur, se cache au centre du cube. 
Comment le jeu le plus horripilant du XXe siècle est-il né ? Erno Rubik, sculpteur et professeur d'architecture hongrois, s'intéressait à la géométrie et à l'étude des formes en 3D. L'idée initiale d'Erno Rubik était en fait de construire un cube qui permettrait d'amener ses étudiants à deviner quel était son mécanisme interne, comment les petits cubes pouvaient tourner suivant trois axes tout en restant solidaire  et ainsi de les faire réfléchir sur la 3e dimension.
Initialement appelés "Magic Cube", les premiers cubes se vendent dès 1977 dans les boutiques de jouets de Budapest et gagnent rapidement en popularité avec le bouche-à-oreille. Après avoir conquis l'Europe, le succès devient mondial grâce un accord signé avec la société Ideal Toys. Entre 1980 et 1982, plus de 100 millions de cubes sont vendus à travers le monde. En 1981, Patrick Bossert, un écolier britannique de douze ans, publie sa solution détaillée du casse-tête "You can do the cube"  ("Tu peux réussir le cube"), qui se vend dans 17 éditions différentes à 1,5 million d'exemplaires à travers le monde. Le livre deviendra numéro 1 des best-sellers du Times et du New York Times la même année.
On ne compte plus les multiples références culturelles liées à ce jeu : dans le film À la recherche du bonheur de Chris Gardner, Will Smith parvient à se faire embaucher grâce au Rubik's cube : il épate son recruteur en réalisant les six faces en quelques minutes. Pour ce film, l'acteur avait appris à résoudre le cube en moins d'une minute avec l'aide des champions de speedcubing, une discipline dont le but est de résoudre un Rubik's cube le plus rapidement possible.

Quarante ans après la création du jeu hongrois, le moteur de recherche Google le met à l'honneur avec un Doodle interactif. Parviendrez-vous à finir le cube aussi rapidement que Mats Valk qui détient le record du temps le plus rapide pour résoudre le casse-tête ? Attention, vous avez 6 secondes.

rubik'scube
Erno Rubik, inventeur du Rubik's cube © Sipa