Clint Eastwood, républicain dans l'âme

clint eastwood à la convention républicaine, le 30 août 2012, à tampa.
Clint Eastwood à la Convention Républicaine, le 30 août 2012, à Tampa. © Lynne Sladky/AP/SIPA

Clint Eastwood, le convaincu
L'acteur-réalisateur aux quatre oscars a apporté son soutien à Mitt Romney début août, après avoir soutenu John McCain en 2008. Il a livré une prestation parfois déconcertante lors de la convention républicaine de Tampa, se lançant dans une étrange diatribe contre le président Obama représenté par une chaise vide installée à ses côtés.
Le héros de "L'inspecteur Harry", 82 ans, a dénoncé comme une "honte nationale les 23 millions de chômeurs" aux Etats-Unis, et estimé qu'il était "temps que quelqu'un d'autre arrive et règle le problème". "Vous êtes fou, complètement fou (...) Quand quelqu'un ne fait pas le boulot, il faut qu'il s'en aille", a-t-il insisté. Un discours que l'acteur Jon Voigt (le papa d'Angelina Jolie), 73 ans, passé côté républicain après une jeunesse des plus subversives et des films comme "Macadam Cowboy" (1969) et "Délivrance" (1972) a semblé apprécier.