Cocaïne à la page : des bouquins stupéfiants

En Belgique, la plupart des livres empruntés en bibliothèque contient des traces de cocaïne. Incroyable mais vrai !

Deux chercheurs belges de l'Université de Louvain ont analysé les dix ouvrages les plus empruntés à la bibliothèque municipale d'Anvers et détecté qu'ils contenaient des traces de cocaïne mais également du virus de l'herpès, souvent à l'origine des boutons de fièvre et de mycoses. Ainsi, des traces du virus de l'herpès ont été repérées sur le livre érotique Cinquante Nuances de Grey rapporte Metronews.com.
Les lecteurs seraient-ils tous des pervers et des drogués ? Quoi qu'il en soit, pas de quoi s'inquiéter car l'étude révèle que les traces de cocaïne découvertes sur les livres sont inoffensives. En effet, les doses détectées seraient trop infimes pour entraîner des effets sur les personnes inscrites à la bibliothèque : "Il ne faut pas s'inquiéter. Ces faibles concentrations, dont vous feriez l'expérience, sont sans effets. Les méthodes de tests sont aujourd'hui si sensibles que des traces contenues dans les livres contaminés pourraient être trouvées dans vos cheveux, votre sang et votre urine", explique Jan Tytgat, un des chercheurs au site Flandersnews.be.
Vous penserez maintenant à vous laver les mains (avant et) après avoir fureté sur les étagères...

livres
Des livres contiennent des traces de cocaïne et du virus de l'herpes.  © Ermolaev Alexandr - Fotolia.com

Bibliothèque / Belgique