Licenciement

Les différents types de licenciement

Entre le classique licenciement économique et la rupture conventionnelle de contrat, vous pouvez être renvoyée de votre société sous différents motifs. Petit guide pour mieux comprendre les causes et les motifs de licenciement.

Le licenciement économique

Lors de difficultés financières ou d'une volonté d'améliorer sa rentabilité, un employeur peut décider de se séparer de certains de ses salariés. On parle alors de licenciement économique. Si ce motif est évoqué pour votre licenciement et que vous êtes en désaccord avec votre employeur, vous pouvez saisir la justice. Les arguments économiques de la société seront alors étudiés.

Le licenciement pour faute

Si vous faites preuve d'un mauvais comportement au sein de votre société, votre employeur peut invoquer le licenciement pour faute. Votre acte ou votre absence d'action doit avoir entraîné un préjudice à l'entreprise. Pour licencier un salarié sous ce motif, l'entreprise doit se reposer sur des éléments objectifs.

Le licenciement sans faute

Si vous êtes jugée inapte à occuper un poste, votre employeur peut faire appel d'un licenciement sans faute. N'entre en ligne de compte ni la cause économique ni la faute du salarié, mais simplement une inaptitude prouvée. En cas de litige, vous pouvez saisir la justice. Votre employeur devra alors justifier le licenciement à l'aide de résultats insuffisants, de capacités professionnelles inadaptées ou encore de perte de confiance.

Le licenciement pour motif personnel

Un licenciement pour motif personnel intervient lorsque le comportement du salarié à l'extérieur de son lieu de travail porte préjudice à l'entreprise. Les motifs de licenciement ne sont donc pas directement liés à la fonction de l'employé au sein de la société.

Le licenciement amiable

Pour finir, le licenciement amiable représente une rupture conventionnelle de contrat à durée indéterminée après négociation entre l'employé et l'employeur. Lorsque les deux ont trouvé un accord, le salarié quitte l'entreprise sans poser de démission ou sans faire appel au licenciement classique.

Actualités Licenciement