Vous avez deux fois moins d'amis que vous le croyez

Vos amis sont-ils vraiment vos amis ? Pour la moitié, non ! Une récente étude prouve que nous ne savons pas jauger le véritable degré amical de nos relations. Dépression assurée (mais on préférait quand même vous prévenir).

© mukhina1/123RF

Une personne sur deux ne voit pas l'amitié qui vous unit d'un même œil que vous. C'est ce qu'ont constaté des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology de Cambridge aux États-Unis. Ils ont publié une étude dans la revue scientifique Plos One qui témoigne de notre incapacité à évaluer correctement nos rapports sociaux. Dure réalité qui risque de vous rendre paranoïaque quant aux moindres faits et gestes de votre meilleur(e) ami(e) – qui ne l'est peut-être pas vraiment, en fait. 

Cette enquête a été menée sur un groupe de 84 étudiants de premier cycle de l'université américaine, âgés de 23 ans à 38 ans. Parmi ces candidats, l'étude compte 40 % d'hommes et 60% de femmes. Chaque participant s'est vu demander de classer ses camarades sur une échelle de 0 à 5. La note 0 équivalait à "je ne connais pas cette personne", 3 à "ami(e)", tandis que que le chiffre 5 signifiait "l'un de mes meilleurs amis". Finalement, les résultats ont dû en surprendre et en décevoir plus d'un. Alors que quasiment la totalité des étudiants (94%) avait prédit que les notes attribuées en retour seraient identiques : seulement 53% des amitiés se sont révélées être réellement réciproques, soit 1 personne sur 2. La douche froide. Les individus partent du principe que leurs relations affectives sont forcément de la même intensité chez l'autre. C'est un phénomène "normal" dans le sens où si la réciprocité n'est pas admise, c'est l'estime de soi qui en prend un coup. La prochaine fois, réfléchissez bien avant d'offrir votre cœur à un prétendu camarade. Après tout, on dit que les vrais amis se comptent sur les doigts d'une main...

© mukhina1/123RF

Voir aussi :