Euro 2016 : je m'en footix, mais j'ai passé la demi-finale dans un bar plein de supporters

Le football et moi, ça fait onze. Mais pour la demi-finale de l'Euro, mes potes m'ont prévenue : impossible d'y échapper. Ce sera dans un bar branché à Paris, immergée dans une salle de concert transformée en nid à supporters surexcités. Bravant la sueur et l'hystérie, voici ce que j'ai appris.

© SIPA

"On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champioooons !" Voilà à peu près où s'est arrêté mon engouement balbutiant pour le foot : en 1998. Depuis, comme je suis dépourvue d'hypocrisie, je ne fais même pas semblant de m'y intéresser. Je sais seulement qu'Olivier Giroud a le fessier galbé, que Paul Pogba danse mieux que moi et que l'Allemagne est championne du monde. Par conscience professionnelle, j'ai accepté de suivre des amis dans une foule aussi dense qu'un premier jour de soldes chez Zara pour la demi-finale entre la France et l'Allemagne. Quinze trucs que j'ai appris au cours de cette soirée d'infiltration.

  • Olivier Giroud est toujours aussi beau gosse
  • Côté germanique, Hector n'est pas mal non plus
  • Le sélectionneur allemand est connu pour se sentir les parties intimes discretos au bord du terrain
  • Du coup, il est de bon augure de crier "sens-toi le cul !" quand il apparaît à l'écran
  • Deschamps est réputé pour être plus chanceux qu'un fessier bordé de nouilles (bah quoi, je reste dans le thème)
  • Les sandales sont fortement déconseillées dans une salle pleine d'hommes survoltés
  • Litres de boisson alcoolisée ingurgités - litres de sueurs transpirés = zéro égo
  • Hugo Lloris, c'est Pierre Palmade version sportif sexy
  • Être arbitre, c'est naze : tu cours partout, t'as peur de gêner et des types te crient dessus si tu loupes un tout petit détail, genre une main qui caresse le ballon
  • Célébration de joie = douche de houblon
  • Tout le monde a une part de supporter en lui, surtout quand il s'agit d'entonner un petit "La, la, la, lalala Giwoud !" à tue-tête
  • "Engolo Gandé Gandé, Engolo Gandé Gandé !" (j'ai pas dit que je connaissais les noms de tous les joueurs, hein)
  •  Grizou is the new Zizou
  • C'est épuisant de supporter des supporters
  • Il existe un proverbe qui dit : "La demi-finale ton équipe a gagné, à la finale tu ne pourras échapper"

Voir aussi :