Piratage d'Ashley Madison: les hackers dévoilent 32 millions de comptes

The Impact Team est passé à l’acte mardi 19 juillet en mettant en ligne les profils des utilisateurs du site de rencontres adultères Ashley Madison.

Piratage d'Ashley Madison: les hackers dévoilent 32 millions de comptes
© mast3r

Le groupe de hackers qui opère sous le nom "The Impact Team" avait menacé à la mi-juillet le groupe Avid Life Media (ALM), propriétaire des sites de rencontres extra-conjugales Ashley Madison, Established Men ou encore CougarLife de mettre en ligne les données de tous les inscrits si il ne fermait pas ses sites. C’est chose faite depuis et cela concerne les informations de 32 millions de comptes. Ashley Madison est le premier site de rencontre adultère dans le monde, peut-être plus pour bien longtemps. Au total, 9,7 gigaoctets sont disponibles sur plusieurs sites de téléchargement. Les informations dévoilent des données personnelles des inscrits comme l’historique des transactions bancaires, leur adresse mail et numéro de téléphone, leurs coordonnées physiques et leurs préférences sexuelles…
The Impact Team
a accompagné ce cadeau empoisonné d’un message personnel pour ALM : "Dommage pour ALM, vous aviez promis du secret mais vous n’avez pas pu tenir vos promesses". Rappelons que cette bande de hackers mi- justicier mi- antisystème ont décidé de pirater le site Ashley Madison parce qu'il ne respectait pas leur clause de suppression de compte. En effet, lorsqu’un client souhaitait effacer son profil, ses données personnelles étaient rendues invisibles, mais toujours hébergées sur le site de rencontres adultères.  
Après cette mise à nue forcée, de nombreux comptes se sont révélés être ceux de haut responsables de l’administration ou des militaires américains, des fonctionnaires britanniques, des cadres exécutifs de grandes entreprises occidentales...
En France, le site Ashley Madison inscrivait 600 000 inscrits bien que cette donnée reste à prendre avec des pincettes puisqu’il existe des faux profils. Il faudra désormais y réfléchir à deux fois avant de "tenter l’aventure" comme le propose si gentiment le slogan d’Ashley Madison.



 

Voir aussi :