Le Dalaï Lama fête ses 80 ans en Californie

Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche 5 juillet autour du Dalaï Lama pour célébrer ses 80 ans à Anaheim, en Californie.

Le Dalaï Lama fête ses 80 ans en Californie
© MINDY SCHAUER/AP/SIPA

Anaheim, Californie. C’est là-bas que le Dalaï Lama a fêté son 80e printemps, dans le cadre d’un sommet mondial de la compassion qui a réuni 18 000 personnes. "Cet anniversaire est une joyeuse opportunité pour les gens de se rassembler pour célébrer la vie et les œuvres de Sa Sainteté", a déclaré Tenzin Dhonden, lama (enseignant religieux du bouddhisme tibétain) et fondateur de l'association Friends of the Dalaï Lama. Invité d’honneur, le chef spirituel tibétain a pris la parole devant l’assemblée et a affirmé que tout le monde pouvait éprouver de la compassion, même les extrémistes violents. "Nous venons tous de notre mère. Nous disposons tous de l'expérience profonde, nous comprenons tous la réaction maternelle. Certains, y compris ceux qu'on appelle terroristes (...) ont aussi la capacité à éprouver de la compassion", a-t-il déclaré.
Selon l’AFP, plusieurs centaines de personnes attendaient le chef spirituel des bouddhistes tibétains à l’entrée du centre de conférence où se déroulait le sommet. Ces opposants étaient motivés par l’appel des bouddhistes Shougdèn, pratiquants du culte de Dordjé Shougdèn. Du fait de soupçons de sectarisme, cette divinité du bouddhisme tibétain est depuis 1996 fermement rejetée par le Dalaï Lama qui  y avait lui-même été initié en 1951. Une prise de position peu appréciée par les adeptes du culte.
Le Dalaï Lama est officiellement en retrait de l’action politique depuis 2011. Ses responsabilités politiques ont été confiées à un premier ministre élu par les Tibétains en exil.

Voir aussi :