Une militante antiraciste blanche se faisait passer pour une noire

Elle se fait passer pour noire © Facebook Rachel Dolezal
Usurpation. Aux Etats-Unis, Rachel Dolezal, responsable locale d’une association de défense des noirs, a fait croire pendant des années à son entourage qu'elle était noire. L'américaine, qui arborait une peau dorée et des cheveux très frisés, prétextait avoir des origines "blanche, noire et américano-indienne" et avoir coupé contact avec ses parents blancs. Mais récemment, ils ont refait surface pour divulguer le secret de leur fille. Rachel aurait toujours été attirée par la culture afro-américaine, notamment quand elle a grandi avec ses frères et sœurs adoptifs qui étaient noirs.