Malala : huit de ses agresseurs auraient été acquittés

Huit des dix talibans impliqués dans l'attaque contre Malala Yousafzai en 2012 auraient finalement été secrètement acquittés, alors qu'ils avaient écopé de 25 ans de prison en avril dernier. Mais un responsable militaire a démenti cette annonce officielle.

Malala : huit de ses agresseurs auraient été acquittés
© Rui VieiraAPSIPA

Le verdict est tombé. Seuls deux hommes sur les dix arrêtés en avril dernier, dans le cadre de l'enquête sur la fusillade qui visait la jeune Malala Yousafzai, en octobre 2012, auraient été condamnés. La BBC rapporte qu'il s'agirait de ceux qui ont tiré sur la jeune fille, alors âgée de 15 ans. Huit autres suspects, tous membres du Mouvement des Talibans du Pakistan, auraient été relâchés "faute de preuves", selon Le Haut-Commissariat du Pakistan après un procès qui s'est tenu dans le plus grand secret.
Pourtant, le responsable du tribunal anti-terroriste de Mingora, capitale du district de Swat, avait bien affirmé que "les dix assaillants impliqués dans l’attaque contre Malala Yousafzai [avaient] été condamnés à la prison à perpétuité". Aujourd'hui, il affirme que ses déclarations ont été mal interprétées par les médias. 
L’annonce de ces libérations est toutefois à mettre au conditionnel puisqu’elles ont été démenties par un responsable militaire qui dénonce les mensonges de la police et assure que les dix accusés ont bien été condamnés à la prison à vie. Plusieurs responsables affirment également que l’homme soupçonné d’avoir tiré sur Malala est en fuite en Afghanistan.
En 2012, Malala avait été blessée par balle par des rebelles talibans qui avaient pris d'assaut son bus scolaire. Si la tentative d'assassinat du groupe TPP (Tehreek-e-Taliban Pakistan) avait échoué, la jeune fille avait été grièvement blessée, avec plusieurs autres étudiants. Elle avait alors subi plusieurs opérations du crâne et de l’oreille. Elle est toujours exilée en Angleterre. Son engagement en faveur de l'accès à l'éducation des filles a été récompensé par le Prix Sakharov en 2013 et le Prix Nobel de la paix en 2014.

Malala Yousafzai © Rui VieiraAPSIPA


 

Voir aussi :