Affaire Bettencourt: prison ferme pour Banier, relaxe pour Woerth

Le verdict est tombé dans l'affaire Bettencourt. François-Marie Banier et Patrice de Maistre ont été condamnés à des peines de prison ferme tandis qu'Eric Woerth a été définitivement blanchi par le tribunal correctionnel de Bordeaux.

Affaire Bettencourt: prison ferme pour Banier, relaxe pour Woerth
© © Sipa

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu son verdict, jeudi 28 mai, dans les volets "abus de faiblesse" et "trafic d’influence" du procès Bettencourt. Parmi les dix prévenus figuraient notamment le photographe François-Marie Banier, l’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, et l’ancien ministre du Budget, Eric Woerth. Les deux premiers ont été condamnés à des peines de prison ferme pour "abus de faiblesse" et "blanchiment", tandis qu’Eric Woerth a été relaxé dans les deux volets.
François-Marie Banier a donc été condamné à trois ans de prison ferme dont six mois avec sursis, ainsi qu’à une amende de 350 000 euros. Patrice de Maistre a écopé de 18 mois de prison ferme et 250 000 euros d’amende. Il a en revanche été relaxé en ce qui concerne les accusations de trafic d’influence.
Eric Woerth est quant à lui définitivement blanchi dans cette affaire puisque qu’il a été relaxé à la fois dans les volets abus de faiblesse et trafic d’influence. Ce deuxième pan portait sur l’arrangement conclu entre Eric Woerth et Patrice de Maistre : le ministre aurait remis la légion d’honneur au gestionnaire de fortune en échange de l’embauche de sa femme, Florence Woerth, dans sa société. Le président du tribunal a estimé qu’il n’y avait pas assez d’éléments à charge pour caractériser ce délit. 

Voir aussi :