Mariage gay: (même) l'Irlande dit "oui"

Vendredi 22 mai, 62% des Irlandais se sont prononcés en faveur du mariage entre couples de même sexe. La décision, exceptionnellement prise pas référendum, constitue une avancée majeure alors que l'Irlande a longtemps été très conservatrice.

Mariage gay: (même) l'Irlande dit "oui"
© Lawless Brian/PA Photos/ABACA

C'est un bouleversement historique qui s'est produit en Irlande ce vendredi 22 mai. Plus de 3,2 millions d'Irlandais étaient appelés à se prononcer par référendum sur l'ouverture du mariage aux couples de même  sexe.  C'est la première fois qu'un pays choisit ce mode de scrutin pour légiférer sur le sujet. Le "oui" l'a emporté à 62% et la mesure a été approuvée dans 42 des 43 circonscriptions du pays. Vingt-deux ans après la dépénalisation de l'homosexualité, l'Irlande devient ainsi le 19° pays, et le 14° en Europe, à légaliser le mariage gay. La Constitution modifiée autorisera désormais "le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe".
Ce résultat, sans appel, démontre la volonté d'émancipation massive de l'Irlande à l'égard de la tutelle de ses évêques et curés et est symptomatique de la révolution sociale majeure qui anime le pays, longtemps conservateur. Le secrétaire d'Etat pour l'Egalité, Aodhan O Riordain, s'est félicité de ce score  sur Twitter : "Je suis tellement fier d'être Irlandais aujourd'hui". Dans le quotidien Irish Times, l'éditorialiste Fintan O'Toole a écrit que la communauté gay avait "offert un de ses plus beaux jours à la démocratie irlandaise", donnant à la "république usée un regain de confiance". Le journal Independent a également salué la victoire de la démocratie.
Le camp du "oui" a reçu le soutien des principaux partis politiques, y compris celui du Fine Gael, le parti du Premier ministre Enda Kenny, pourtant connu pour ses positions conservatrices, ainsi que de nombreux artistes tels que Sinead O'Connor et U2.
Si l'ouverture du mariage aux couples de même sexe est une avancée considérable, l'Irlande reste très conservatrice dans d'autres domaines. Le divorce n'a été légalisé qu'en 1995 malgré la vive opposition de l'Eglise, et l'avortement reste interdit, sauf lorsque la vie de la mère est en danger.  

Regarder:

Un couple célèbre l'adoption du mariage gay à Dublin © Lawless Brian/PA Photos/ABACA

A lire aussi :