Selina Cartmell et Dina el Wedidi : brillantes protégées de Rolex

Le programme "Rolex Mentors & Protégés", créé par la prestigieuse marque d'horlogerie, vise à transmettre le patrimoine artistique d'une génération à une autre en réunissant un jeune artiste prometteur et un professionnel reconnu dans le monde entier. Un projet dont ont bénéficié Selina Cartmell et Dina el Wedidi. Focus sur ces deux femmes d'exception.

Selina Cartmell et Dina el Wedidi : brillantes protégées de Rolex
© La Société Anonyme

Des diamants purs. Voilà comment qualifier Selina Cartmell, jeune metteuse en scène, et Dina el Wedidi, jeune musicienne. Des petits bijoux promises à un avenir artistique brillant, que la marque Rolex a déniché au Royaume-Uni et en Egypte.
C'est dans le cadre de son programme philanthropique "Mentors & Protégés" que la célèbre firme d'horlogerie a approché ces deux artistes en herbe. A première vue, Selina et Dina n'ont rien en commun : elles ne viennent pas du même pays, n'ont pas le même âge ni la même passion. Leur nom ne vous dit peut-être rien et pourtant, elles ont toutes les deux bénéficié d'une aide exceptionnelle qui s'apprête à coup sûr à les faire connaître du grand public.
Toutes deux ont eu la chance de participer à ce projet unique, destiné à mettre en contact des jeunes aux talents prometteurs avec des experts dans leur domaine. Ainsi, Dina El Wedidi, s'est retrouvée à travailler au côté de Gilberto Gil, le chanteur et compositeur brésilien universellement encensé. Selina Cartmell, talentueuse Britannique, a quant à elle plongé dans l'univers de Julie Taymor, célèbre metteuse en scène et réalisatrice américaine. Une collaboration très riche sur le plan artistique, mais également sur le plan personnel : "Au fil du temps, mon mentor est devenue mon amie, nous confie Selina Cartmell. Maintenant, on reste en contact et on se raconte nos vie." Que retient Selina Cartmell de cette expérience ? "Julie Taymor m'as surtout appris à ne pas avoir peur." Grâce à son année de mentorat, elle met actuellement en scène Le Roi Lear (de William Shakespeare, ndlr.) à l'Abbey Theatre de Dublin. Dina El Wedidi, qui a sorti son premier album Turning Back, avec l'aide reçue par son mentor de talent, se sent pour sa part aujourd'hui "officiellement musicienne". Grâce au programme, la chanteuse avoue avoir gagné en assurance et être désormais "certaine d'avoir envie de continuer à faire de la musique". Et Gilberto Gil ne tarit pas d'éloge sur son poulain : "Dina a une personnalité artistique très forte, elle est née pour être artiste ; pour moi, c'est une future vedette."
"On a toujours bien assez de temps lorsqu'on l'emploie bien", disait l'homme de Lettres Johann Wolfgang Von Goethe. Une petite phrase que ne pourrait qu'approuver Rolex. 

Plus d'infos sur le programme "Mentors & Protégés" : www.rolex.com

Gilberto Gil et Dina el Wedidi © La Société Anonyme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie Taymor et Selina Carmel © La Société Anonyme