Si vous travaillez bien, vous aurez de nouveaux seins

Dans un épisode d'Undercover Boss, le patron d'une chaîne de restaurant a souhaité récompenser l'une de ses employées en lui offrant une nouvelle paire de seins. Vous avez dit insensé ?

Si vous travaillez bien, vous aurez de nouveaux seins
© Capture d'écran Youtube

Il était une fois, un patron américain nommé Doug Guller, désireux de savoir comment ses employés se comportaient en son absence. PDG d'une chaîne de bars et restaurants au Texas, Bikinis Sports Bar & Grill,  où les serveuses officient en haut de maillot et shorts mini-mini, Doug Guller s'inscrit donc à une émission de télé-réalité, Undercover Boss, l'équivalent américain de Patron Incognito, sur M6.  Le concept : le patron, complètement grimé, se fait passer pour un nouvel employé.
Au cours de son immersion, Doug Guller est agréablement surpris par la qualité du travail d'une de ses employées, qui représente selon lui le parfait modèle de la "fille bikini". "J'espère que tu es là pour rester, je pense que tu as plein de potentiel", confie alors notre charmant chef à son employée modèle, Grace, en fin d'émission.  Avant de soulever un problème rencontré par la jeune fille. Un problème que la principale intéressée reconnaît tout de suite : "Mes seins", lance-t-elle dans la foulée. "Est-ce que je vais recevoir une paire de seins gratuite ?", s'enthousiasme-t-elle alors.
Le patron et sa salariée passent alors un marché : si le comportement de Grace est exemplaire pendant six mois, Doug Guller lui présentera le meilleur chirurgien plastique de la ville. Grace est aux anges : "Cela va rendre mon travail tellement plus facile, s'écrit-elle Je n'aurai même plus besoin de parler autant, [mes seins] feront la conversation."
Morale de l'histoire : travaillez bien, votre gentil patron vous offrira peut-être une nouvelle paire de seins. De bien belles valeurs véhiculées ici, sur une chaîne nationale (CBS, ndlr), aux jeunes téléspectatrices.
Malheureusement, le merveilleux conte de fées moderne ne se termine pas aussi bien pour une autre employée du bar, Jessica. Durant son immersion, Doug Guller a en effet constaté que la serveuse ne respectait pas le code vestimentaire de l'établissement : face aux caméras de télévision, la jeune femme avait préféré enfiler un tee-shirt que de s'afficher en deux-pièces sexy. Le PDG est cette fois beaucoup moins conciliant : Jessica est renvoyée.
Sur La Toile, les réactions indignées ont fusé : beaucoup d'internautes crient au sexisme et un compte Facebook a même été créé pour exiger la fermeture du bar.

Les vidéos :

bar1
Photo de présentation de "Bikinis Sports Bar & Grill", l'enseigne de Doug Guller © Bikinis Sports Bar & Grill

 A lire aussi :