Nicolas Sarkozy, "la famille et les braves gens, humiliés par le mariage gay"

Interrogé par Laurent Delahousse sur France 2, sur la loi concernant le mariage pour tous, Nicolas Sarkozy a botté en touche... et n'a pas fait l'unanimité. Loin de là. Même les opposants au mariage-gay ne sont pas séduits par ses propos.

Nicolas Sarkozy mariage pour tous

Annoncé en grande pompe, Nicolas Sarkozy était au 20H de France 2, pour parler de son bilan, de la présidence de François Hollande, mais aussi du mariage homosexuel. En évoquant ce dernier sujet, l'ancien président de la République a dérapé. "On a humilié la famille. On a humilié tout un tas de braves gens qui n'avaient jamais eu l'idée de descendre dans la rue, qui se sont sentis blessés. Parce qu'on touchait à ce qu'il croyait le plus profondément, leur amour pour la famille. On les a humiliés, ils se sont radicalisés", a-t-il déclaré devant un Laurent Delahousse passif, avant d'ajouter : "Et vous me demandez si je ferai de la même façon : ma réponse est non. Je n'utiliserai pas les familles contre les homosexuels, comme on a utilisé des homosexuels contre des familles. C'est une honte".
Si le présentateur de France 2 n'a pas réagi, de nombreuses associations sont montées au créneau. C'est le cas de LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans de France) : "Pour nous, c'est un discours clairement homophobe. Nicolas Sarkozy stigmatise les homosexuels en les opposants aux familles", déplore Marjorie Monni, porte-parole de l'association.
Même les militants anti-mariage gay sont mitigés concernant ces déclarations : "Il a évoqué la possibilité de revenir sur la loi sans prendre position. Il va falloir qu'il dise ce qu'il pense faire maintenant", a expliqué Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour Tous, à l'Express.
Homophobe pour certains, trop vague pour d'autres, Nicolas Sarkozy n'a pas profité de l'appel du pied de Delahousse pour proposer un référendum. "Est-ce que vous croyez qu'avec le nombre de chômeurs c'est le problème essentiel?", a questionné le candidat à la présidence de l'UMP.
D'ailleurs le retour médiatique du mari de Carla Bruni-Sarkozy n'a pas séduit. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien,  55% des Français ayant regardé l'interview de Nicolas Sarkozy ne l'ont pas trouvé convainquant (Et le séduisant Laurent ?).

nicolas sarkozy sipa
Nicolas Sarkozy a fait polémique en tenant des propos homophobes lors du 20 heures de France 2 © SIPA