Vietnam : abolir les mariages précoces

Au Vietnam, en raison du poids des cultures et de la pauvreté, les mariages précoces sont très fréquents chez les minorités ethniques. PLAN intervient auprès de plusieurs communautés pour faire reculer ces pratiques.

Vietnam : abolir les mariages précoces

PLAN intervient dans une région montagneuse du Vietnam où 90 % de la population est issue de minorités ethniques et où 40 % vit sous le seuil de pauvreté. Au sein de ces communautés, les mariages précoces sont des pratiques courantes

Chez les Hmong par exemple, les 3/4 des adolescentes ont été mariées entre 14 et 16 ans ; certaines ont même été mariées à l'âge de 13 ans.

La plupart du temps les responsables des communautés connaissent la loi en vigueur mais unissent malgré tout leurs enfants dès 15 ou 16 ans.

L'enregistrement des naissances étant peu pratiqué (35% seulement) il est souvent difficile de connaitre l'âge des époux.

vietnam mariageforce1250
Jeune maman vietnamienne et son bébé © PLAN France

Le poids des traditions et la grande pauvreté de ces communautés expliquent la pratique des hymens précoces. Dans les villages isolés, les jeunes filles sont une main d'œuvre bon marché pour les familles qui manquent de travailleurs.

Les conséquences sur les jeunes filles mariées très jeunes sont importantes :


 souffrances psychologiques, 
 grossesses précoces, 
 impossibilité d'accéder à l'école ou à des formations professionnelles.

 

Pour réduire le nombre de mariages précoces, PLAN Vietnam lance un projet auprès de ces communautés visant à la fois à garantir la sécurité des enfants et à faire en sorte que les enfants à risque ne soit plus en danger.

vietnam mariageforce2250
Jeune Vietnamienne © PLAN France

Cela se traduit par la mise en place d'un système de protection de l'enfant en lien avec les autorités locales et une grande campagne de sensibilisation et d'information auprès des familles sur les dangers des mariages précoces et la nécessité de respecter la loi. Un système de signalement est notamment mis en place et encouragé.

Parallèlement un travail de terrain est mené pour identifier avec les communautés les causes des mariages précoces et établir avec elles les actions prioritaires à mettre en place pour les réduire.

Ce projet concerne 10 000 enfants âgés de 11 à 14 ans.

 

En savoir plus :

Le Journal des Femmes s'engage avec PLAN pour les droits des filles

 

Lire aussi :