(Anti)Mariage gay : les manifs font rage

Ce week-end ont lieu deux manifestations contre le mariage gay. Si le but est le même, les idéologies ne le sont pas : l'une est menée par la catho excentrique Frigide Barjot, l'autre par un courant religieux plus radical. Ne vous trompez pas.

(Anti)Mariage gay : les manifs font rage

Deux clans se dessinent dans l'opposition au projet de loi autorisant le mariage gay. Samedi, ce sera Frigide Barjot, une figure médiatique mondaine plutôt du genre "catho déjantée" qui mènera le cortège. Le dress-code anti Vieille France est de rigueur pour se différencier des plus radicaux, comme elle explique à Europe1 : "Si j'agis, c'est pour montrer que des gens comme ça ne sont pas légitimes à porter ce débat". Son clan devra ainsi respecter un code vestimentaire bien huilé : "Pour Madame, cheveux lâchés négligemment chiffonnés, soutien-gorges pigeonnants, carrés Hermès et serre-tête prohibés. Pour Monsieur, barbe naissante obligatoire, raie sur le côté et pochettes Sulka oubliées. Chevalière autorisée uniquement en perfecto. Pour les enfants, Cyrillus [marque de vêtements, ndlr] s'abstenir. Les ados comme d'habitude, avec des trous en plus dans le jean." Des détails pour certains, une véritable image à défendre pour Frigide Barjot. Sa manif baptisée "la manif pour tous" s'adresse au plus grand nombre, qu'ils soient "homos ou hétéros, de gauche ou de droite, cathos ou non". Car si elle s'oppose au mariage gay, elle n'est pas contre l'homosexualité.
Tandis que le 18 novembre sera consacré à Civitas, un courant religieux radical ainsi qu'à plusieurs associations d'évêques, notamment paroisse Saint Nicolas du Chardonnet. Ces intégristes s'insurgent contre la manifestation de la veille et s'adressent "à tous ceux qui seraient tentés de rejoindre la manifestation du 17 novembre dont l'objectif est de détourner les catholiques de celle du 18 novembre", peut-on lire sur leur site Web. Ils considèrent que l'homosexualité "est contre nature", d'après le témoignage de secrétaire général de l'institut Civitas Alain Escada, aussi militant d'extrême droite et du national-catholicisme. La bataille idéologique est donc lancée. Et vous dans tout ça ?

 

Sondage

Que pensez-vous du mariage gay ?

Tous les sondages