Hijab

Le hijab, le voile islamique devenu accessoire de mode

Signe de respect et de pudeur, dans la religion musulmane, le hijab est un foulard que les femmes portent pour cacher leurs cheveux. Si les interprétations varient sur son obligation de le porter, il est certain que ces dames ont réussi à le convertir en véritable accessoire de mode !

Origine du hijab

Terme d'origine arabe, le hijab signifie "tout voile placé devant un être ou un objet pour le soustraire à la vue ou l'isoler". Il désigne le voile islamique que les musulmanes portent sur la tête. Contrairement à la burqa ou au niqab, le visage est apparent. D'origine proche-orientale, il remonterait à 1 000 ans av. J.-C.. À noter que dans le judaïsme et le christianisme, des textes recommandent également aux femmes de se couvrir la tête. Si les interprétations portent le plus souvent sur la partie du corps à cacher à la vue d'autrui, le hijab se veut un signe de respect et de pudeur.

Du hijab, signe d'appartenance religieuse...

Signe d'appartenance à l'islam ou symbole d'enfermement, le hijab fait couler beaucoup d'encre depuis quelques années en France, et notamment depuis la loi interdisant le voile à l'école (2004). La loi du 15 mars 2004 "encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics", appelée parfois "loi sur le voile islamique", interdit le port de tout signe religieux ostensible, ce qui inclut le voile islamique, mais aussi la kippa et le port de grandes croix...

... au hijab, accessoire de mode !

Il n'est pas rare, dans certains pays musulmans, de tomber sur des boutiques spécialisées en hijabs. Et la richesse des matières, des couleurs et des motifs de ce foulard en ferait pâlir plus d'une. Au fil des années, le hijab est devenu un véritable accessoire de mode. En coton, en soie, en viscose... avec ou sans broderies, rose, vert, jaune, imprimé, tous les goûts sont permis !

Actualités