Avoir de bonnes relations

Nous sommes des êtres uniques reliés aux autres. Pour être en harmonie avec soi-même, tout en étant en harmonie avec les autres, il est nécessaire de connaître les astuces pour avoir de bonnes relations aux autres.


Un des principes essentiels est de toujours agir pour l’autre comme nous voudrions que nous agissions avec nous-mêmes et de ne jamais faire à autrui ce que nous ne voudrions pas que nous nous fassions.

Pour comprendre une personne, essayer autant que possible de se mettre à sa place, de nous imaginer dans sa situation, cela permet de mieux la comprendre et aussi de mieux appréhender ce qu’elle vit.

Pour bien démarrer et avoir de bonnes relations, il est nécessaire d’oublier nos a priori, nos préjugés. Avoir des préjugés sur telle ou telle relation nous amène à nous fermer, vis à vis de celle-ci et avant même que la relation puisse s’établir, des tensions existent et ne sont pas propices à un bon dialogue. Or, nous sommes confrontés à des personnes différentes, professionnellement, socialement.

Il n’est pas nécessaire de démontrer à tout prix que nous avons raison.

Dans une discussion, dire à notre interlocuteur que nous entendons ce qu’il nous dit, que nous comprenons que c’est son point de vue, mais… et exprimer le nôtre. Notre interlocuteur ne se sent pas, ainsi, obligé de se justifier, d’élever la voix ou d’être agressif puisque que nous lui avons exprimer le fait qu’il est entendu dans sa demande. Et puis, ne pas oublier que le plus important est d’être en accord avec nous-même. Il est donc inutile de vouloir absolument le démontrer aux autres. Cela évite des conversations longues et stériles et de ne pas rester dans des énergies négatives.

Plutôt que de s’accrocher à ce qui nous dérange chez l’autre, à ses défauts, essayer de voir ses qualités et des les apprécier à leurs justes valeurs.

Encourager, valoriser, reconnaître le travail réalisé, faire des éloges contribue à l’instauration d’un climat serein et augmente l’estime de soi et de l’autre. A contrario, la critique, la dévalorisation, le jugement vis à vis d’autrui, par effet miroir, nous amènent critiques, dévalorisation, jugement. Cela contribue au développement d’une mauvaise image de soi, tant pour nous même que pour l’autre et est génératrice de souffrance.

Eviter toute comparaison avec autrui. Une des raisons qui engendre des relations difficiles, voire conflictuelles est la tendance que nous avons à nous comparer avec les autres. Bien souvent, cette situation engendre de la jalousie et bien sûr du négatif, (il ou elle a plus que moi, est meilleur que moi, a plus de chance que moi…) Rappelons-nous que la vie est une suite d’événements, que rien n’est figé et que nous seuls sommes maître de changer notre regard sur nous-même, sur l’autre et sur les événements. Recentrons-nous sur nous.

La susceptibilité est mauvaise conseillère. Eviter de soupçonner, de supposer des « qu’en dira t-on à notre égard ». Cela reste des suppositions et non une réalité et engendre fortement du négatif à notre encontre. Ce qui est important c’est ce que nous pensons, ce que nous avons fait ou dit et que nous soyons en accord avec nous-même, pas ce que pense ou dise les autres.

Une impression n’est pas une réalité.

Privilégier, au maximum, le dialogue pour avoir une bonne compréhension de toute situation perçue comme dérangeante. Eviter les conversations à chaud (ne pas aller au feu quand celui-ci est allumé). Posons-nous et communiquons calmement, au moment opportun, en essayant de comprendre l’autre, l’informer que nous entendons son point de vue, que nous le respectons…  et exprimons notre avis en demandant à être respecter également.

Se rappeler que la perfection n’existe pas, que nul n’est infaillible et que nous sommes tous uniques et égaux dans nos différences. Une relation est composée de 50 % qui nous appartiennent et 50 % qui appartiennent à l’autre.

Le dialogue est source de rapprochement et permet de trouver des solutions, alors que l’affrontement, les conflits éloignent.

Virginie Lefranc, Coach de vie, membre du réseau Pozego.