A la recherche du bonheur

Atteindre le bonheur « pour toujours » n’est pas possible, mais nous pouvons l’intensifier et le toucher plus souvent du doigt.


À vrai dire le bonheur est une idée préconçue, car qu’est ce que le bonheur réellement ? C’est un instant, un moment, une sensation. Le bonheur existe peut être mais pas comme nous pouvons l’imaginer. Pas comme une constante, ni une révélation qui nous met dans la case du bonheur une fois pour toutes.
La vie est faite de moments incroyables et parfois difficiles, il y a des fous rires et des pleurs. C’est ce mélange tantôt doux, tantôt âpre qui fait la beauté d’une joie et d’un sourire. Le plaisir du soleil sur la peau ne serait pas le même sans la nuit...

Aujourd’hui  je vais vous parler d’une chose qui augmente considérablement le nombre de moments « heureux » que vous pouvez vivre et qui en plus est indispensable pour être efficace dans vos projets : Votre OBJECTIF.

Qui voulez vous être dans 1 an, dans 5 ans ou dans 10 ans ? Où voulez vous aller ?
Vous êtes vous posé cette question récemment ?

Steve Jobs voulait révolutionner la communication et l’accès à l’information, Roger Federer voulait devenir numéro 1 mondial de tennis, Mark Zuckerberg voulait se venger d’une fille, Mandela voulait un monde libre qu’importe la couleur, l’épicier en bas de chez vous veut certainement mettre sa femme et ses enfants à l’abri du besoin et vivre sans patron...
Quel est le vôtre ?

Plus votre objectif sera puissant dans votre esprit plus vous aurez les moyens et la motivation de l’atteindre.

Si vous n’avez pas encore votre objectif ou voulez vérifier sa pertinence, voici quelques clés qui vous mettront sur la voie :

Votre objectif doit :

1. Vous correspondre. Il doit être, VOTRE objectif et non celui d’un parent, d’un ami, d’une idole...

2. Être motivant. Il doit répondre à un besoin, à une envie que vous ressentez. Car c’est la possibilité et l’espoir d’assouvir un besoin ou une envie qui est motivant. Allez vous aux toilettes quand vous avez une envie pressante ? Oui ? Et êtes vous capable de courir si l’envie est très pressante ?

3. Viser un résultat. Comment imaginez vous votre vie une fois l’objectif atteint ? Avez vous pris le temps d’y réfléchir ? Pour vous aider vous pouvez tenter de vous visualiser dans cette vie future. Dans quelle voiture roulez vous, quelle maison avez vous, avec qui partagez vous votre temps libre, combien de temps libre avez vous, quelles activités pratiquez vous ?

4. Être beau. Il faut que vos yeux brillent quand vous vous imaginez l’atteindre. Il doit vous vendre du rêve ! Imaginez que vous avez faim et vous décidez de manger à l'extérieur : vous avez la possibilité d’aller au snack du coin ou dans votre restaurant préféré. Prenez 5 secondes. Pensez à l’un puis à l’autre. Qu'en est-il de votre motivation ? Pour lequel salivez vous le plus ? Avec quel entrain vous dirigez vous vers l’un et vers l’autre ?
Pourtant, la faim est la même...

5. Être raisonnable. Rien de plus dangereux que de se diriger vers quelque chose d’inatteignable. Il doit être suffisamment grand pour vous motiver mais s’il ne correspond pas à vos possibilités et vos contraintes, vous vous mettrez face à des échecs répétitifs. Et ce n’est pas très agréable d’échouer sans cesse.

6. Être votre priorité. Vous devez être prêt à lui consacrer le temps et l’énergie indispensables à sa réalisation. Vous devez être prêt à changer certains aspects de votre vie si vos comportements actuels, votre fonctionnement actuel ne vous mènent pas vers votre objectif. Il faut être prêt à changer.

7. Être inscrit dans le temps. Si vous ne posez pas de butée de temps à votre objectif il restera dans le vague et vous ne  saurez pas quand entreprendre les actions. Si vous ne savez pas quel jour vous voulez arriver sur le lieu de vos vacances, savez vous quand partir ? Prenez vous le temps de définir l’itinéraire ?

8. Être intègre. Je parle de vos valeurs ici. Imaginez que la justice soit quelque chose d’important pour vous, et que des situations d’injustices dans votre vie, votre entourage, vous blessent, vous rendent triste ou vous démotivent. Voulez-vous vous faire ça à vous même ? Si la réponse est NON ! Alors vérifiez que la construction de votre objectif et son impact sur vous et sur les autres soient en harmonie avec vos valeurs et la manière dont vous aimeriez que le monde soit. Se faire du mal à soi même n’est pas très efficace. Croyez moi.


Pour résumer, votre objectif doit répondre à la question, « qu’est ce que je veux pour ma vie ? » et vous devez ancrer cette vision dans la réalité, votre réalité, en posant des bases et les caractéristiques que vous connaissez déjà. Vérifiez que cet objectif vous procure suffisamment de motivation et qu’il est réalisable. Pour le reste… Lancez vous sans perdre de vue toutes ces caractéristiques. Certaines surprises vous attendent, des bonnes comme des mauvaises mais si vous respectez cela, ce sera surtout des bonnes !

Bonne chance…