Favoriser son endormisement

Le stress et le sommeil sont intimement liés. Lorsque nous sommes plus fatigués, nous sommes plus irritables, plus moroses. Voici quelques conseils pour retrouver un sommeil réparateur.


Pour vous libérer de votre stress et avoir une bonne fatigue, propice à un sommeil récupérateur l’activité physique est recommandée.

La marche, le vélo sont excellents pour votre santé et peuvent être pratiqués, tout au long de la journée pour aller chercher votre pain, vos enfants à l’école, vous rendre à votre travail… Pour celles qui ont des escaliers, consacrer dix minutes par jour à les monter et les descendre est un excellent exercice physique, en sus de vous créer une bonne fatigue y compris les jours de pluie.

En fin de journée, de retour à la maison, éviter de vous détendre en consommant un café ou un thé. Ces deux boissons sont stimulantes et peuvent être associées à des difficultés d’endormissement ou de réveil fractionné.

Pour les fumeuses, diminuer votre consommation de cigarettes en fin de journée est également salutaire.

Privilégier votre repas du midi pour dîner léger. Trop manger le soir entraîne une digestion lente et difficile, surtout en position allongée. En soirée, une alimentation riche, favorise l’énervement, tout comme la consommation d’alcool qui peut provoquer, également des ronflements ou des apnées du sommeil. Ces situations créent un sommeil léger, donc peu propice à la récupération.

Eviter de travailler ou de regarder vos messages sur votre ordinateur, tard, le soir. L’attention demandée sollicite votre organisme à rester éveillé et l’éclairage reçu n’est pas en adéquation avec l’éclairage propice à l’endormissement.
Favoriser au maximum en soirée, une lumière douce, des activités calmes et apaisantes, une atmosphère sombre par la fermeture de volets ou de rideaux, dans votre pièce à coucher.

Bailler, se sentir fatiguée et vouloir continuer ses activés font lutter votre organisme contre le sommeil et génèrent au moment du coucher une impossibilité à vous endormir.
Ecouter vos premiers signaux, arrêter vos activités sont propices à un meilleur sommeil.

Si vous rencontrez des difficultés à vous apaiser au moment de votre coucher, prenez quelques instants pour vous concentrer sur votre respiration. En visualisation  inspirer de l’air neuf, expirer vos soucis de la journée.
Visualiser de belles images apaisantes pour vous, un lieu où vous vous sentez bien, une situation heureuse pour vous.

Vos soucis sont toujours présents. Dîtes-vous que présentement, dans votre lit, vous êtes dans l’impossibilité d’agir, alors pourquoi vous priver de sommeil ? Se centrer sur l’instant présent. Si vous dormez, vous aurez de l’énergie pour vous mettre dans l’action, le lendemain.

Si malgré ces quelques conseils, vous rencontrez des difficultés à vous apaiser, à lâcher vos préoccupations, à vous endormir, une musique de relaxation peut-être un outil. Le cd « dans les bras de Morphée » est particulièrement adapté. Vous pouvez vous le procurer en suivant ce lien.

Et surtout pensez que vous réveiller en pleine forme permet de reprendre vos activités avec sérénité, paix et harmonie.