Promouvoir les femmes dans la science : le manifeste de la Fondation L'Oréal

La cérémonie For Women and Science orchestrée par la Fondation L'Oréal et l'Unesco s'est tenue hier à la Maison de la Mutualité de Paris. Depuis 1998, ce prix récompense les travaux de 5 grandes chercheuses du monde entier et s'est enrichi pour la première fois d'un manifeste qui promeut les femmes dans la science.

Comme nous le montre le dernier rapport de l'Unesco sur la science vers 2030, la parité progresse dans le monde de la recherche puisque 53% des étudiants en licence, master sont des femmes mais cela baisse drastiquement en doctorat et post doctorat où elles ne sont plus que 28,4%. C'est pour cela, qu'il est important selon Madame Irina Bokova, Directrice générale de l'Unesco, de célébrer ces éminentes chercheuses "Dans notre monde chaotique où la guerre à été déclarée à la culture, au patrimoine, à la connaissance, on doit les célébrer encore plus. (...) Ce soir nous célébrons la fine fleur et la jeune garde de la recherche qui repoussent sans cesse les frontières de la connaissance; (...) Nous distinguons pour la première fois deux chercheuses qui ont travaillé en commun des deux côtés de l'atlantique sur le génome. Cela montre une fois de plus à quel point la science peut servir de pont et de ciment profond entre les peuples. (...) Essayons de changer le visage de la science car c'est comme cela que la science pourra changer le monde" De gauche à droite : Prof. Andrea Gamarnik, Prof. Hualan Chen, Prof. Quarraisha Abdool Karim, Prof. Emmanuelle Charpentier et Prof. Jennifer Doudna - les 5 lauréates du Prix L'Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science 2016 - Crédit photo : Fondation L'Oréal

 Cinq lauréates ont donc reçu le Prix Fondation L'Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science après une sélection des dossiers menée par la Professeur Elizabeth H.Blackburn, première femme à endosser la présidence du Jury et lauréate du Prix Nobel de Médecine et Physiologie en 2009. Accompagnée d'un jury de 12 éminents scientifiques venus du monde entier, elle a décerné ce prix au

  1.  Professeur Andrea Gamarnik - Argentine - pour son travail sur la limite la propagation du virus de la dengue
  2. Professeur Hualan Chen - Chine - pour son travail qui  protège des vies humaines du virus mortel de la grippe aviaire
  3. Professeur Quarraisha Abdool Karim - Afrique du Sud- pour son travail qui contrôle la propagation du VIH
  4. Professeur Emmanuelle Charpentier - Allemagne et
  5.  Professeur Jennifer Doudna - États-Unis - pour leur réinvention de la recherche génétique.

15 Rising Talents, des jeunes femmes à l'avenir prometteur, ont reçu des bourses afin de poursuivre leurs travaux de recherche.


Les 15 Rising Talents du Prix L'Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science 2016 - crédit photo : Fondation L'Oréal
Monsieur Jean-Paul Agon,PDG du Groupe et de la Fondation L'Oréal, a souligné que "Ce soir, pour la première fois, trois générations sont réunies: les lauréates, les boursières et des lycéennes. J'espère que cette soirée donnera lieu à des vocations. Unissez vos forces pour transformer le monde! Pour cela, nous devons créer un élan universel avec ce manifeste que nous allons signer ce soir. Ces 6 engagements pris seront à porter partout dans le monde car la cause des femmes en science est un flambeau qu'il ne suffit pas d'allumer. Il faut le transmettre de main en main et s'assurer qu'il ne s'éteint jamais". 

Soutenez ce beau projet humaniste et signez le manifeste  http://www.fwis.fr/fr/manifesto
Magazine sur les femmes de science : http://discov-her.com/fr

Quelques chiffres : 

Rapport de l'Unesco sur la science vers 2030 :
  • 37% des chercheurs dans le monde arabe sont des femmes (alors que dans l'union européenne 33%)
  • Les régions présentant la plus forte proportion de chercheuses sont l'Europe du Sud-Est (49%), les Caraïbes, l'Asie central et l'Amérique latine
  • Aux niveaux licence et maîtrise on atteint la parité (les femmes représentent 53% des étudiants) ; niveau doctorat on tombe à 43% ; au niveau recherche : que 28,4% et gouffre au plus hauts échelons de la prise de décision


Le programme L'Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science c'est 
  • 2530 femmes scientifiques reconnues dans 112 pays en 18 ans
  • 92 lauréates récompensées (dont deux couronnées d'un Prix Nobel)
  • 2438 jeunes chercheuses récompensées par une bourse de recherche
  • 250 bourses octroyées en 2016 sur plus de 6531 candidatures du monde entier