Comment développer son charisme ?

Lorsque on dit d’une personne qu’elle a du charisme, on pense souvent à quelque chose qui est un peu magique, en partie inné aussi et d’ailleurs, étymologiquement, charisme signifie d’origine divine. En réalité, le charisme est la conséquence de plusieurs facteurs qui procurent à une personne un certain ascendant sur les autres.

Le charisme est un ensemble de choses qui font que les autres ont envie d’être avec vous parce qu’il se dégage de votre personnalité un sentiment de force, de maîtrise et en même temps de chaleur humaine et de confiance.


Commençons par faire taire quelques croyances et idées reçues. Le charisme n’est pas lié à la beauté, au poids, à la taille. Il repose sur un ensemble d’éléments qui font qu’une personne ne laisse pas indifférent.

La culture occidentale et tout particulièrement la culture  latine accorde beaucoup d'importance au "logos", le discours selon la pensée grecque antique. Si défendre ses idées, démontrer en donnant des preuves restent  des vertus cardinales au pays de Descartes, il n'en demeure pas moins qu'elles sont souvent survalorisées. Point n’est besoin de s’engager dans un discours  abscons pour parler avec éloquence. Bien au contraire,  parler simplement va souvent de pair avec  parler avec éloquence car la clarté des propos est  un élément clé pour être compris.

Développer son charisme  passe par la mise en oeuvre d’un certain nombre de principes facilement applicables que nous allons passer en revue.

Tout d’abord, le charisme passe par le regard. Le regard doit établir un vrai contact avec l’autre. Il ne faut donc pas hésiter à regarder les gens dans les yeux sans excéder 2 ou 3 secondes. Soyez convaincu de la puissance du regard, le regard reflète ce que vous êtes et ce que vous pensez.

Le langage du corps est un élément primordial. Comme déjà évoqué ci-dessus, dans la communication, on se focalise très souvent sur le discours, autrement dit sur les mots. Or, le premier élément du langage est le non verbal.   Dès que vous apparaîtrez, que vous vous « mettrez en scène », votre attitude sera immédiatement jugée par les personnes qui sont en face de vous. Ce jugement est en partie du ressort de l’inconscient  mais il ne faut pas le négliger car, si la première impression que vous donnez est mauvaise,  vous devrez lutter ensuite pour inverser la tendance même si votre discours est pertinent. Pour faire une « bonne première impression », soignez votre posture, pensez à la position de vos pieds, de vos mains, de votre tête. Tenez vous droit sans être rigide pour autant, respirez tranquillement, ayez un regard franc… autant d’éléments qui donnent confiance et valorisent votre image. En un mot, adoptez une posture physique dynamique.

Comme pour le regard, il est important de poser sa voix. Certaines voix méritent d’être travaillées. Dans ce cas il faut faire appel à un orthophoniste et, contrairement aux idées reçues,   des progrès peuvent être réalisés rapidement.  Une bonne respiration est un facteur clé pour se  décontracter mais aussi pour poser sa voix.
Autre élément à prendre en considération,  le débit. On pense 350 mots à la minute et on en exprime 150, ce décalage fait que l’on peut avoir tendance à parler trop vite. De surcroît, le stress nous amène souvent à accélérer le débit. Reposez vous sur la ponctuation, faites des pauses courtes après chaque virgule et plus longues à la fin de chaque phrase. Enfin, pensez à faire des gestes pour accentuer certains mots importants. Si vous parlez un peu trop vite, ne vous formalisez pas trop ; pensez à John Fitzgerald Kennedy qui parlait un peu trop vite et dégageait pourtant un charisme hors du commun.

Enfin soignez votre tenue vestimentaire, faites en sorte de vous sentir bien dans votre tenue et de vous sentir  en harmonie avec les gens qui vous entourent.

Le charisme repose beaucoup sur la confiance en soi. Commencez pas chasser vos croyances négatives, ne soyez pas constamment en train de vous auto-analyser et de vous juger. Lâchez-prise et ramenez les enjeux à leur véritable place. Les gens charismatiques ont une certaine aisance voire même une certaine décontraction naturelle qui est liée à l’estime de soi.


Développer son charisme est à la portée de tous, c’est une question de travail et de volonté. Au-delà des techniques que l’on vient d’évoquer, le charisme repose également sur un savoir être lié à votre personnalité profonde. Pour clore avec Aristote et les philosophes grecs, ces derniers invoquaient l'ethos, c’est-à-dire la manière d’être qui  reflète une certaine forme de crédibilité, un style de leadership  en harmonie avec votre personnalité.
Etre charismatique c'est aussi tout simplement,  aimer les gens qui vous entourent, savoir être à l’aise et garder son calme en toutes circonstances, respecter les autres, savoir prendre de la hauteur tout en étant  proche des autres. 
Et pour terminer, n’oubliez jamais qu’une personne qui a du charisme est une personne avec laquelle on a envie d’être, c’est tout le contraire d’une personne ennuyeuse.