Le Women's forum s'établira pour la première fois en Tunisie en septembre 2016

Le Women's Forum for the Economy & Society a clôturé sa onzième édition - placée sous le thème "Energizing the World" et présidée par Clara Gaymard- par l'annonce vendredi dernier d'une prochaine édition en Tunisie. En septembre 2016, ce forum qui s'intitulera"Nous devons réussir" réunira des femmes de talents autour des grands enjeux économiques et sociaux auquel doit faire face leur pays.




Délégation tunisienne au Women's Forum Deauville le vendredi 16 octobre 2015; Crédit photo : Micheline Pelletier

Le Women's Forum Global Forum 2015 qui s'est tenu à Deauville les 14, 15 et 16 octobre dernier  a mis à l'honneur une délégation de 18 femmes tunisiennes assumant de hautes responsabilités dans les mondes de la politique, de l'économie, de l'associatif, du juridique et de la recherche scientifique. Cela fait écho au Prix Nobel de la paix  attribué  le vendredi 9 octobre au "Dialogue national tunisien", un quartet regroupant des organisations de la société civile qui ont joué un rôle majeur dans la transition démocratique entamée suite au renversement de Zine el-Abidine Ben Ali. 

Ouided Bouchamoui, présidente de l'UTICA (Union tunisienne de l'industrie, du commerce & de l'artisanat ), qui n'a finalement pas pû se rendre Deauville car retenue à l'Elysée par une rencontre avec François Hollande, a tout de même pû répondre aux questions  posées par  Jacqueline Franjou, CEO du Women's Forum. Elle a notamment rappelé sous des applaudissements nourris pour accueillir la délégation tunisienne, que "Le modèle tunisien se nourrit de paix, de tolérance et d'ouverture sur l'autre". 

Le quartet qui a commencé à travailler dès l'assassinat Zine el-Abidine Ben Ali le 25 juillet 2013 pour consolider le processus démocratique  a essayé de maintenir un tissu économique viable   et appelle désormais les investisseurs étrangers à maintenir leur échanges économiques avec la Tunisie. "Nous avons eu des assassinats qui ont choqué la Tunisie, a rappellé Madame Ouided Bouchamoui, mais nous avons tenu bon, nous n'avons pas peur, nous résisterons toujours! Je lance un appel à la communauté internationale : nous avons besoin des investisseurs, de tous ceux qui veulent nous aider à construire ce pays pour donner les moyens à notre jeunesse d'être audacieuse ".

Deux autres éditions ont également été annoncées : les Women's forums de Dubaï (23-24 février 2016) et de Mexico (27-28 avril 2016)