En avant toutes!

C'est sous ce thème que France Télévisions lance à partir de demain et sur toutes ses chaînes une programmation exceptionnelle qui place les femmes au coeur des débats. À l'approche de la Journée internationale qui leur est dédiée le 8 Mars, cet évènement éditorial entend soutenir la parité.

Les salons du Ministère rue de Valois accueillaient ce matin  la première réunion du comité ministériel pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine de la communication et de la culture pour répondre à un constat alarmant : de nombreuses inégalités persistent entre les hommes et les femmes même dans ces secteurs modernes.

Parité bien mal acquise...
Quelque soit le type de structure (établissements publics, structures subventionnées, audiovisuel public), les femmes rencontrent toujours beaucoup de difficultés pour accéder aux plus hautes responsabilités avec 
  1. Seulement 20% de femmes représentées parmi les 10 établissements publics les plus importants (500 salariés ou plus)
  2. Côté programmation artistique, les femmes sont largement minoritaires avec 29%  de spectacles mis en scène ou chorégraphiés par des femmes durant la saison 2011-2012. 
  3. Seulement 20% d'expertes invitées dans les émissions audiovisuelles
  4. Enfin, les écarts de rémunération que ce soit dans des établissements publics ou des entreprises culturelles privées sont aussi importants que ceux constatés dans de grandes entreprises du CAC 40 avec -8% dans les établissements publics, -15% dans l'audiovisuel public et jusqu'à -20% dans les entreprises culturelles du privé

Dix mesures pour lutter plus efficacement
Le ministère de la Culture et de la Communication réagit donc en proposant 10 mesures parmi lesquelles 
  1. La mise en place d'un observatoire de l'égalité (qui rassemblera des informations sur les nominations et programmations) 
  2. La création d'un Comité pour l'égalité des hommes et des femmes dans les sphères de la culture et de la communication qui devra améliorer la position des femmes. Aurélie Filipetti a rassemblé un ensemble de personnalités issues de l'administration, du monde associatif, des dirigeants d'institutions culturelles, des associations, organismes professionnels mais aussi des personnalités du CSA et des médias publics comme Sylvie Pierre-Brossolette (Conseiller au Conseil Supérieur de l'audiovisuel), Jean-Luc Hees (président-directeur général de Radio-France) ou encore Rémy Pflimlin ( président-directeur général de France-Télévisions) 

Les "saisons égalité" pour se rebooster
Madame la Ministre invite aussi par une lettre les 270 dirigeants d'institutions dans le domaine du spectacle vivant à inverser la tendance. Tous les autres secteurs de la communication et de la culture sont priés eux-aussi de participer à cette "saison 1 de l'égalité" qui devrait mettre sur le devant de la scène les nombreux talents féminins qui ne demandent qu'à s'exprimer.Monsieur Rémy Pflimlin, président-directeur général de France Televisions est l'un des premiers grands acteurs de l'audiovisuel à se lancer en proposant dès demain et jusqu'au 8 mars un évènement éditorial unique  "En avant toutes" (toutes les infos ici) tourné vers les femmes

Durant cette semaine, la grille est partiellement bouleversée et propose dans tous les genres habituellement proposés aux téléspectateurs (magazines, cinéma, fiction, documentaire, sport, information, spectacle vivant , jeux et divertissements) des thèmes recentrés sur les femmes.

  • Avec des programmes inédits comme "Le Bureau des affaires sexistes", 21 mini-comédies emmenées par l'excellente Isabelle Nanty (à visionner sur Youtube)
  •  Les émissions habituelles comme La Grande Librairie consacrée cette fois-ci  à des femmes : François Busnel accueillera  le jeudi 7 mars à 20h35 sur France 5  Benoîte Groult, Andreï Makine, Cleude Pujade-Renaud et Alix de Saint-André
  • Une application gratuite, Le Pariteur, à essayer de toute urgence : développée en partenariat avec l'INSEE, cette application vous permettra de calculer combien vous gagnez de moins qu'un homme... Une grande leçon de vérité!

                 

 Aurélie Filipetti, Ministre de la Culture et de la Communication - Rémy Pflimlin, Président-directeur général de France Televisions © David Millier/MCC