Simone Veil : ses fils "très fiers" d'elle

Jean et Pierre-François Veil, les fils de Simone Veil, sont revenus sur la bataille de leur mère à l'occasion des 40 ans de la loi qui porte son nom.

Simone Veil fils
© WITT/SIPA
Le 26 novembre 1974, Simone Veil défendait le droit à l'avortement dans l'Hémicycle. Pour fêter l'anniversaire de ce combat féministe, Jean et Pierre-François Veil, fils de l'ancienne ministre de la Santé, se sont remémoré cette période cruciale au micro d'Europe 1. "Je me souviens qu'un parlementaire était venu avec des fœtus dans un bocal avec du formol, et un autre avait accusé maman de vouloir jeter les cadavres des fœtus aux fours crématoires, ayant totalement oublié ce qu'avait été le passé de maman", a expliqué Jean Veil. Avant de préciser : "Evidemment, j'étais très fier de maman et je regardais tout ça avec beaucoup d'attention."
Fidèles à leur mère, ses fils font preuve d'humilité quand il s'agit de parler de l'avancée que la loi sur l'IVG a été pour les Françaises. "Il ne faut pas oublier le combat qui avait été mené par Lucien Neuwirth pour la pilule, qui était extraordinairement important pour la vie quotidienne des femmes, beaucoup plus que l'avortement, a continué Jean Veil. L'avortement, comme le rappelait maman, c'est un drame. On n'avorte pas tous les jours. Tandis que la pilule a été un moment de liberté."
Concernant l'état de santé de leur mère, Pierre-François et Jean se sont montrés rassurants : "Elle ne va pas mal, elle a 87 ans. Elle a décidé, après la mort de [notre] père, de ne plus apparaître en public." En a-t-elle vraiment besoin ? A la veille des 40 ans de son plaidoyer, Simone Veil est dans tous les esprits.
veil
Simone Veil, en 2012 © WITT/SIPA