Amina, la Femen tunisienne, arrêtée

Dans sa lutte pour la liberté des femmes, rendue tristement célèbre par les slogans "Free Amina" des militantes FEMEN, celle qui se fait appeler Amina Tyler s'est faite arrêter à Kairouan, Tunisie pour "gestes immoraux". Une bataille de perdue pour les Femen.

Amina, la Femen tunisienne, arrêtée
© Vidéo AFP

"LIBEREZ AMINA ! LIBEREZ AMINA !", scandaient les militantes du mouvement ukrainien. La jeune tunisienne de 19 ans avait fait scandale et suscité une vive polémique dans les médias courant mars, pour avoir posté une photo d'elle seins nus sur la page Facebook des Femen Tunisie. S'étant exposée à des poursuites pour "atteinte aux bonnes mœurs", elle avait dû se cacher pendant plusieurs semaines.
Réapparue en mai 2013, sur la scène médiatique elle vient d'être arrêtée pour "comportements marginaux" sur instruction du ministère public ce dimanche 19 mai lors du congrès du groupe salafiste Ansar Al-Charia où elle est accusée d'avoir tagué le nom du mouvement ukrainien sur le mur d'une mosquée.
En réaction, les FEMEN ont immédiatement salué le courage de la jeune fille via les réseaux sociaux, et planifient un moyen pour la faire sortir de prison. Car après avoir été séquestrée par sa propre famille après les avoir "déshonorés", Amina n'est plus en sécurité dans son propre pays.