Harcèlement sexuel : les Suédoises se mobilisent

Bien que la Suède soit l'un des pays champions en terme d'égalité hommes-femmes, le harcèlement sexuel fait tout de même rage. Des milliers d'actrices, musiciennes et femmes politiques ont témoigné afin de faire cesser ce fléau dans le royaume scandinave.

Harcèlement sexuel : les Suédoises se mobilisent
© Engin Korkmaz/123RF

Un tapis noir pour symboliser le deuil, des femmes en colère, un silence de plomb. À Stockholm, le 19 novembre, 200 actrices ont raconté leurs expériences de harcèlement sexuel sur la scène du théâtre Södra, dans l'espoir de secouer les consciences. Afin de conserver l'anonymat, chaque femme relatait l'histoire d'une autre, sous les regards attentifs de la reine Silvia et de la princesse Victoria qui se trouvaient dans la salle.

Les Françaises et les Américaines, qui prennent la parole à coups de #BalanceTonPorc et de #MeToo, ne sont donc pas seules. Pour rappel, la Suède est classée en 4e position en matière d'égalité hommes-femmes, selon une étude du Forum économique mondial. Malgré son gouvernement paritaire et sa législation avant-gardiste en matière de lutte contre les violences sexuelles, le pays est tout autant concerné par le problème du harcèlement sexuel. Le fléau sous-jacent sévit au-delà des politiques égalitaires mises en place dans le royaume scandinave. Méfions-nous des apparences ! La libération de la parole, amorcée par le scandale de l'affaire Harvey Weinstein, a permis de prendre conscience d'un phénomène universel qui sévit dans nos sociétés, à la fois évident et imperceptible.

Les femmes accusent

"Nous ne serons plus silencieuses, nous savons qui vous êtes", lit-on dans une tribune signée par 700 actrices suédoises, le 9 novembre 2017. Et les comédiennes de poursuivre : "Acteurs et réalisateurs, considérés comme des génies, sont soutenus par la profession, peu importe ce qu'ils font subir à leur collègue". Parmi les signataires, on reconnaît les noms de Lena Endre, qui a joué dans le film Millénium, Sofia Helin de la série The Bridge, ou encore Ruth Vega Fernandez que l'on a aperçue dans Wallander. "Je devais jouer une scène d'amour avec ce 'grand acteur'. Je devais être sur lui pendant l'acte sexuel. Au cours d'une répétition, il m'a demandé s'il pouvait téter mon sein gorgé de lait (il savait que j'allaitais) tandis qu'il se pressait contre moi, en érection", ajoute une comédienne.

Ce témoignage effarant rejoint ceux de 2000 musiciennes suédoises qui ont à leur tour signé une tribune accusatrice et de 1300 femmes politiques qui ont dénoncé le harcèlement sexuel avec un hashtag dédié. Une véritable révolution est en marche. 

Voir aussi :