Violences sexuelles : Marlène Schiappa accule les agresseurs

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, a lancé une campagne digitale qui cible les auteurs de violences sexistes et sexuelles à l'encontre des femmes.

Violences sexuelles : Marlène Schiappa accule les agresseurs

"Arrêtons-les !" Ainsi s'intitule la nouvelle campagne de sensibilisation lancée par le gouvernement ce jeudi 26 octobre. Cette dernière, réalisée à l'iniatiative de Marlène Schiappa, attire l'attention sur les auteurs des violences sexistes et sexuelles faites aux femmes, quand habituellement, ce sont les victimes qui sont mises en avant. Cinq animations interactives rappellent, à travers des exemples concrets (frotter une femme dans le métro, publier une photo intime de son ex, mettre une main aux fesses, embrasser de force ou insulter une femme...), ce qui caractérise une agression sexuelle ou sexiste et quelles sont les peines encourues.

"Si les femmes sont victimes d'agression, c'est toujours parce qu'un homme en est l'auteur. C'est lui le coupable qui doit être sous les projecteurs, c'est lui qui doit être blâmé et pointé du doigt. Car c'est aussi en montrant les coupables, en nommant concrètement les actes commis et en affirmant que ces actes sont répréhensibles que les femmes pourront se sentir légitimes et porter plainte", peut-on lire dans le communiqué de presse de la campagne. 

L'opération de communication est diffusée sur sur le site internet et sur les pages des réseaux sociaux du Secrétariat d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes. On regrette néanmoins que ce ne soit pas déployé plus largement, sur des panneaux publicitaires interactifs notamment.

Voir aussi :