Le 3 novembre à 11h44, les femmes travailleront pour rien

A partir du 3 novembre 2017 à 11h44 et 9 secondes (précisément), les salariées françaises se tueront à la tâche dans le vent. En cause ? Les 15,8 % d'écart salarial entre les femmes et les hommes. Explications.

Les femmes travailleront gratuitement à partir du 3 novembre 2017 à 11h44 et 9,7 secondes. Plus précisément, s'il y avait véritablement une égalité des salaires en France entre les hommes et les femmes, ces dernières pourraient s'arrêter de travailler à cette date et gagner autant que leurs homologues masculins.

Pour parvenir à cette échéance, les créatrices de la newsletter féministe les Glorieuses se sont basé sur les chiffres de Eurostat, l'organisme de staristiques de l'Union Européenne. D'après celui-ci, en 2015, les femmes ont gagné 15,8 % de moins que les hommes. En rapportant ce pourcentage aux nombres de jours ouvrés sur l'année 2017 (253), elles sont arrivées à 39,65 jours ouvrés, pendant lesquels les femmes bossent pour des prunes.

De fait, Les Glorieuses appellent à se mobiliser pour lutter contre les inégalités salariales : une pétition en ligne a été lancée, quand plusieurs rassemblements, listés sur la page Facebook de l'événement, auront lieu dans toute la France.

© Les Glorieuses
© Les Glorieuses

Voir aussi :