Agression sexuelle : les justifications des coupables tournées en ridicule [VIDEO]

Pour sensibiliser à la culture du viol, le mouvement américain "It's on us" met en scène les arguments les plus fréquemment utilisés par les agresseurs sexuels. Des excuses tellement ridicules sorties du contexte que c'en est drôle.

Agression sexuelle : les justifications des coupables tournées en ridicule [VIDEO]
© Capture d'écran Youtube

Les victimes ne sont pas responsables de leur agression sexuelle. Jamais. Pour rappeler cette évidence, les initiatives se multiplient. Après une exposition qui dévoilait les vêtements portés par les personnes attaquées au moment des faits, des vidéos virales visent à délégitimer les "excuses" données par les coupables. Mises en ligne par It's on us, mouvement lancé par Barack Obama pour lutter contre les agressions sexuelles, ces trois pastilles humoristiques baptisées It's illogical ("Ce n'est pas logique") reprennent les phrases aberrantes utilisées par les assaillants pour culpabiliser les victimes.

"Oh arrête, tu savais ce que tu faisais, c'est toi qui l'as rendu si tentant (...) C'est comme si tu me suppliais de le goûter", balance une femme à un pâtissier après s'est servi à pleine main dans son gâteau, sans son autorisation. La comparaison est savoureuse. Comme celle qui met en scène deux jeunes femmes dans un musée. Les visiteuses n'hésitent pas à tripoter une œuvre d'art qu'elles trouvent attrayante. Quand le gardien leur demande de ne pas toucher, elles rétorquent : "On sait que vous devez dire non pour sauver les apparences, mais vous voulez dire oui." Un subtil rappel de la notion de consentement et du "non" trop souvent éludé par les agresseurs. Dans la dernière séquence, une femme se soulage dans une quincaillerie avant qu'un vendeur n'intervienne pour lui dire d'arrêter. "J'arrive ici avec un besoin biologique que je ne peux pas contrôler et vous avez tout exposé ici, super fier ici de tout montrer. Et vous êtes choqué ?", s'indigne-t-elle.

Grâce à cette campagne, l'agence 101-North Marketing pointe du doigt, avec humour, un sujet qui n'a pourtant rien de drôle : la culture du viol. Ni l'apparence, ni la tenue, ni le comportement de la victime ne légitiment une agression sexuelle. De même que prétendre avoir des "besoins" n'est évidemment pas une justification recevable. Pourtant, "c'est la logique utilisée pour excuser les agressions sexuelles. Pas vraiment logique, si ?", scandent les vidéos. Par le rire aussi, on peut éveiller les consciences.

Voir aussi :