Rock en Seine s'engage contre les agressions sexuelles

Le célèbre festival parisien accueille pour la première fois un espace dédié à la lutte contre les violences faites aux femmes, tenu par l'association "En avant toutes".

Rock en Seine s'engage contre les agressions sexuelles
© Victor Picon

Le sexisme se fraie un chemin partout, même en festival. Rock en Seine l'a bien compris et entend remédier à ce fléau grâce à la mise en place d'un stand de prévention et de discussion. L'association "En avant toutes" sera présente au domaine de Saint-Cloud, du 25 au 27 août, afin de libérer la parole sur les violences subies par les femmes, du harcèlement aux agressions sexuelles. Les festivalières pourront se confier sur ce qu'elles ont déjà vécu et s'informer sur les recours possibles.

Si c'est la première fois que le rendez-vous des rockeurs s'engage, une telle initiative a déjà vu le jour en France. "En juillet, à Solidays, à travers une de nos animations, on s'est aperçues que beaucoup de femmes venaient reporter des cas de violences sexistes qui se passaient dans leur vie et dans les festivals, explique une des membres de l'association à France BleuCe sont des harcèlements de rue, des gestes dits 'déplacés' comme des mains aux fesses ou des baisers forcés, des interpellations qui participent à un sentiment d'insécurité, ou encore des insultes."

L'édition 2017 des fêtes de Bayonne comptait également une zone tenue par diverses associations, afin que les femmes puissent raconter leur(s) mauvaise(s) expérience(s) et prévenir les secours en cas de besoin. Des dispositions malheureusement nécessaires dans ces événements qui réunissent des milliers de personnes. En Suède, le festival de Bravalla a fini par être annulé après 4 viols et 23 agressions sexuelles pour son édition 2017.

Voir aussi :