Women's forum 2016 : demandez le programme !

La 12e édition du Women's forum se tient du 30 novembre au 2 décembre 2016 à Deauville. Un événement international et incontournable centré sur les femmes, leurs droits, leur parole, leur statut et leurs ambitions.

© CHAMUSSY-WF/WOMEN'S FORUM/SIPA

L'économie collaborative est-elle compatible avec nos sociétés actuelles et est-elle vraiment un gage de partage égal entre pairs ? C'est le sujet  — complexe — du 12e Women's forum for the economy & society qui se tient du 30 novembre au 2 décembre 2016 au Centre International de Deauville.

Cette année encore, le Women's forum, version féminine du Forum de Davos, est l'occasion de "permettre aux femmes de se rassembler, de s'exprimer et d'être entendues" sur des sujets difficiles qui ne sont pas l'apanage du genre masculin. Un événement de grande ampleur, puisqu'il comprend plus de 1250 participants qui représentent plus de 70 pays du monde et plus de 270 intervenants pour une centaine de sessions. Il est cette année encore dirigé par Clara Gaymard, codirigeante du fonds d'investissement Raise. Le tout étant organisé sous le prisme du numérique, avec des réunions retransmises en direct sur Facebook, des formations aux réseaux sociaux ou encore un mur social permanent avec le hashtag #WFGM16.

Parmi les intervenants, des figures féminines influentes telles que Elisabeth Borne, Directrice générale de la RATP, Maria Leonor Robredo, Vice-présidente des Philippines ou encore Anar Simpson, Conseillère spéciale chez Mozilla, mais aussi des hommes de poids à l'image de notre ex-ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Des rencontres et discussions sont également prévues avec des "Amazing women" comme Amani Yahya, première rappeuse au Yémen, ou Norma Bastidas, triathlète championne du monde.

Des initiatives pour mettre en valeur la gent féminine 

Parmi les sessions organisées pendant deux jours, des initiatives pour mettre en valeur les femmes dans divers domaines : CEO Champions pour la progression et l'autonomisation des femmes dans les secteurs privés et publics, Rising Talents pour mettre en lumière et aider de jeunes surdouées émergentes considérées comme futurs personnages influents pour les économies et sociétés, Women media pour faire entendre des professionnelles du monde médiatique et Women in Sport pour souligner la présence féminine grandissante et nécessaire dans le milieu et lutter contre la discrimination qu'elles subissent encore.

Par ailleurs, deux pays sont mis à l'honneur lors de ce 12e Women's forum : le Canada et les Philippines, deux exemples encourageants en termes d'égalité hommes-femmes.

Cet événement a donc divers objectifs affichés qui sont d'encourager la présence de femmes à des postes à haute responsabilité, leur permettre de s'imposer dans des milieux difficiles d'accès tels que la science et la technologie, mais aussi les encourager à s'entraider et à créer un réseau entre elles.

Autant de résolutions qui ne peuvent qu'être saluées. On regrettera simplement que le Women's forum s'ouvre cette année sur un sujet aussi pointu que l'économie collaborative, relativement peu enclin à passionner un large public : il aurait sans doute été appréciable qu'un événement de cette envergure et aux ambitions aussi louables puisse être axé sur un thème plus accessible. 

Voir aussi :