"Ceci n'est pas un cintre" : la nouvelle arme pour le droit à l'IVG

AVORTEMENT - Tous les moyens sont bons pour défendre le droit des femmes à disposer de leur corps. Sur les réseaux sociaux, un slogan a attiré l'attention des internautes. "Ceci n'est pas un cintre" est la nouvelle campagne du planning familial pour soutenir l'IVG.

© Twitter Cecinestpasuncintre

Un fond rouge, une main tenant un cintre et un hashtag "ceci n'est pas un cintre" : voici le visage de la nouvelle campagne du Planning Familial pour la défense du droit à l'avortement. Une démarche qui tombe à pic à l'approche de la Journée mondiale du droit à l'IVG et à l'heure où Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes lutte contre les sites pro-vie. Car si en France, en Belgique et dans la plupart des pays européens, la loi concernant l'Interruption Volontaire de Grossesse est souple, l'Irlande du Nord ne fait pas de cadeau, allant même jusqu'à condamner les femmes ayant tenté d'avorter par leurs propres moyens. Et récemment, c'est la Pologne qui a fait des siennes. Le parlement de cette nation examinait jeudi 22 septembre une proposition de loi visant à bannir l'autorisation de l'IVG, jusqu'alors tolérée en cas de viol, de malformation du bébé ou de mise en danger de la mère. Un véritable bond en arrière pour lequel l'organisation du Planning Familial a choisi de tirer la sonnette d'alarme. Sur la page d'accueil du site, un nombre interpelle : chaque année, près de 47 000 femmes meurent après avoir subi une interruption de grossesse clandestine pratiquée à l'aide d'aiguilles à tricoter ou de cintres métalliques, faute de légalisation et de matériel adéquat. Par conséquent, autoriser l'IVG relèverait non seulement du respect des droits des femmes, et donc de l'Homme, mais sauverait également la vie de nombreuses femmes sur la scène internationale. Sur les réseaux sociaux, des clichés de personnalités et d'anonymes posant avec des cintres circulent depuis le mois de septembre accompagné de l'inscription "ceci n'est pas un cintre". Une mobilisation plus que jamais nécessaire, malheureusement.

L'affiche de la nouvelle campagne du Planning Familial © Twitter Ceci n'est pas un cintre

Voir aussi :