Violences faites aux femmes : l'appel du gouvernement pour le 3919

Ce 25 novembre 2015, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le secrétariat d'Etat aux Droits des Femmes présente une nouvelle campagne de sensibilisation pour rappeler aux victimes qu'elles ne sont pas seules.

© Twitter

En 2014, 223 000 femmes ont subi les coups de leur conjoint. Cent trente-quatre en ont péri. A l'occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes du 25 novembre, le gouvernement lance une nouvelle campagne de communication, qui s'adresse à toutes celles qui endurent des violences, conjugales ou non, à cause de leur genre.
L'affiche placardée dans une quarantaine d'agglomérations, relayée dans la presse au mois de décembre et sur les réseaux sociaux, rappelle le numéro anonyme et gratuit d'aide aux victimes, le 3919. Au bout du fil, des professionnels sont là pour écouter et accompagner les victimes dans leurs démarches contre leur bourreau, qu'elles subissent viol, harcèlement, agression sexuelle, attouchement, mariage forcé, excision ou encore violence psychologique. Un clip vidéo sera également diffusé sur les chaînes du groupe France Télévisions les 25 et 26 novembre.
Marisol Touraine a profité de cette journée spéciale pour annoncer une amélioration dans l'accueil des victimes par les systèmes de santé, avec la nomination de médecins formés à les recevoir et à alerter les professionnels adéquats. "Avec la désignation de référents dans les urgences, nous changeons d'échelle : nous disons aux femmes victimes de violences qu'elles peuvent se rendre chez leur médecin ou à l'hôpital. Elles y trouveront un professionnel formé qui les soutiendra et les aidera à trouver des solutions", a déclaré la ministre.
Pour réellement lutter contre ces violences, n'oublions pas que le combat doit continuer après le 25 novembre.

Voir aussi :