"Et maintenant, on fait quoi ?", la vidéo choc sur le harcèlement de rue

L'association "Lille Sans Relou" vient de publier une vidéo choc intitulée "Et maintenant on fait quoi?", afin de lutter contre le harcèlement de rue.

© Lille sans relou

"Ça te dirait de te faire du fric en me branlant ?". Cette phrase et d'autres, toutes aussi grossières et dérangeantes, ont été mises en scène dans une vidéo intitulée Et maintenant on fait quoi ? réalisée par l'association Lille Sans Relou. Dans la séquence filmée de 47 secondes, des femmes et des hommes se succèdent pour prononcer des propos d'une vulgarité et d'une violence extrêmes que l'on peut entendre dans la rue. L'objectif ? Sensibiliser les gens au harcèlement de rue. "On a voulu réaliser quelque chose de cru et réaliste", explique Lucas Bolivard, président du collectif lillois.
Malheureusement, ces phrases abjectes prononcées dans la vidéo ont été retranscrites à partir de témoignages recueillis majoritairement auprès de jeunes femmes, âgées de 16 à 35 ans, qui ont réellement entendu : "T'as un cul à faire bander un aveugle, espèce de grosse sal***", ou encore "Salut, je peux te violer s'il te plaît ?". Pour le président de Lille Sans Relou, "ces propos ne sont pas anodins" et peuvent "marquer une personne pendant des années". La vidéo se termine sur cette phrase : "Si ça vous choque de l'entendre, imaginez ce que c'est de le vivre...
Alors que le harcèlement scolaire est sur toutes les lèvres depuis quelques jours, Louis Bolivard y a vu une occasion opportune de faire passer ce message. "On a pensé que c'était le bon moment pour sortir la vidéo car le harcèlement, qu'il soit scolaire autre, est un fléau". En avril dernier, cet homme engagé avait déjà fait parler de lui après avoir crée le label "bar sans relou" dans la capitale des Flandres, qui a pour objectif de garantir des établissements dans lesquels les femmes peuvent aller boire un verre sans avoir à subir des attaques verbales.

Découvrez la vidéo "Et maintenant on fait quoi ?" :

 

Voir aussi :