Hadiqa Bashir : à 14 ans, elle milite contre les mariages forcés au Pakistan

Après Malala, le Pakistan dévoile un nouveau visage : celui d'Hadiqa Bashir, une jeune fille de 14 ans qui se bat contre le mariage forcé des enfants dans le pays. Elle tente de sensibiliser les parents pour lutter contre ce fléau.

© BBC capture d'écran

On connaissait Malala Yousafzai, jeune pakistanaise de 17 ans dont le combat en faveur de l’éducation des filles a été récompensé par le Prix Nobel de la paix l’année dernière. Il faudra désormais aussi compter avec Hadiqa Bashir. A 14 ans, cette jeune fille milite contre le mariage forcé des enfants au Pakistan.
C’est à l’âge de 10 ans, quand une de ses copines de classe a été obligée d’épouser un homme de son village, qu’Hadiqa a pris conscience du danger qui pesait sur elle et les fillettes de son âge. Dans une interview accordée à la BBC, elle a assuré que ce drame avait été le point de départ de son engagement : "J’ai vu comment elle a souffert. Je me suis rendue compte que beaucoup d’autres filles allaient souffrir comme elle, j’ai donc décidé de commencer à faire campagne."
Sa propre sœur a elle-même failli être donnée en mariage alors qu’elle était âgée de 7 ans. L’adolescente est consciente de la difficulté de la mission dans laquelle elle s’est lancée : "Je tente d’étendre la sensibilisation partout où je le peux, en particulier auprès des parents, mais ce n’est pas facile."
Hadiqa Bashir veut changer les mentalités et les traditions, mais difficile d’affronter une société aussi conservatrice que la société pakistanaise, surtout quand on a 14 ans.
Au Pakistan, marier une fille avant sa majorité est une pratique répandue dans les zones rurales. Des jeunes filles, parfois des enfants, peuvent ainsi être offertes pour mettre fin à une querelle ou payer une dette d’honneur. 

Voir aussi :