Violences conjugales : 118 femmes sont mortes l’année dernière

Le chiffre fait froid dans le dos. Selon un rapport dévoilé par la Police et la Gendarmerie nationales, 202 personnes sont mortes en 2014 à la suite de violences conjugales. La grande majorité de ces victimes, 118 exactement, étaient des femmes.

© Dan Race / Fotolia

La Direction Générale de la Police Nationale, la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale et la Délégation aux Victimes du ministère de l’Intérieur viennent de dévoiler leur rapport annuel sur les morts violentes au sein du couple. Pour l’année 2014, on apprend ainsi que 202 personnes ont péri à la suite de violences conjugales. Le rapport souligne que ce chiffre est légèrement en baisse, puisqu’on déplorait 19 décès supplémentaires en 2013.
Sur ces 202 victimes, 118 étaient des femmes. En ce qui concerne les 25 hommes victimes de leur compagne, 5 étaient eux-mêmes auteurs de violences. En moyenne, une femme décède tous les 3 jours sous les coups de son compagnon.
La lutte contre les violences faites aux femmes est une priorité du gouvernement, qui l’a d’ailleurs nommé Grande Cause nationale en 2010. L’année dernière, un quatrième plan interministériel de prévention et de lutte a été mis en place avec les associations concernées pour protéger efficacement les victimes et mobiliser toute la société.
Dans un communiqué, le gouvernement a rappelé sa détermination pour faire reculer ce qu’il qualifie de "violences insupportables". 

 

Voir aussi :