Violences faites aux femmes : la France réaffirme son engagement

La France continue de lutter contre les violences faites aux femmes. Ce lundi soir, le Sénat a adopté à l'unanimité le projet de loi autorisant la ratification de la convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre ces violences.

Violences faites aux femmes : la France réaffirme son engagement

La France continue de s'engager auprès des femmes victimes de violences. Après l'Assemblée Nationale, le Sénat vient d'adopter à l'unanimité le projet de loi autorisant la ratification de la convention d'Istanbul. Cette dernière vise à prévenir les violences faites aux femmes et la violence domestique, à protéger les victimes et à poursuivre les auteurs. Elle offrira les premiers standards minimums européens en la matière et entrera en vigueur le 1er août.
Grâce au feu vert du Parlement, la France est le onzième pays à ratifier le traité. Comme elle, les autres Etats signataires s'engagent sur plusieurs plans. Entre autres, l'égalité hommes-femmes devra être enseignée à l'école, des refuges et des permanences téléphoniques devront être accessibles facilement aux victimes, les enfants témoins devront être protégés... Ces mesures s'avèrent indispensables alors que, dans l'Union Européenne, une femme sur trois a été victime de violence physique et/ou sexuelle depuis ses 15 ans (source : European Union Agency for Fudamental Rights).