XXe siècle : premières serviettes hygiéniques, émancipation des femmes

Femmes en sous-vêtements, 1930. © lyne - Fotolia.com
La serviette hygiénique lavable est inventée en 1920 par Kimberly Clark. Earl Hass inventera le tampon quelques années plus tard en 1937. Dans les années 20, les premières serviettes hygiéniques sont commercialisées. A l'époque, ce n'est pas hyper pratique et peu de femmes les utilisent. Les protections périodiques se présentent sous la forme d'une bande de tissu, que les femmes attachent à une ceinture à l'aide d'épingles ou d'attaches, un peu comme des porte-jarretelles. Il faudra attendre 1963 pour trouver des serviettes jetables en grande surface en France.
Les années 50 et 60 constituent un tournant. Côté médical, les origines des règles sont parfaitement comprises. Parallèlement, le niveau d'instruction des femmes s'élève et des mouvements féministes apparaissent. Les femmes revendiquent le droit à une plus grande autonomie et à l'accès aux choix de voter, d'être mère, de travailler. La pilule fait son apparition en France en 1967. Le tout amenant une évolution considérable des rapports hommes /femmes.