Comment mettre les mots et s'exprimer au boulot

Prendre la parole en public, que ce soit en entretien, en réunion ou en séminaire, n'est pas chose aisée. Aurélien Daudet, comédien et formateur en entreprise, nous livre ses conseils pour communiquer efficacement, posément et sans stress.

Comment mettre les mots et s'exprimer au boulot
© Gaumont Distribution

Dans le nouveau film de Guillaume Gallienne, en salles le 15 novembre, Adeline d'Hermy incarne l'héroïne éponyme Maryline, une jeune femme taiseuse, timide voire mutique, qui monte à Paris pour devenir actrice sans en avoir les codes. Comment survivre dans un milieu tel que le cinéma quand on ne parvient pas à s'exprimer ? Parce que cette situation n'arrive pas que dans les films, nous avons demandé quelques conseils à Aurélien Daudet, comédien et coach en communication spécialiste de la prise de parole. 

Soyez connecté(e) à vos envies

Vous pensez qu'une belle présentation orale, c'est une prise de parole sans regarder ses notes, sans hésitations et avec un discours clair et bien organisé ? Détrompez-vous. "Ce n'est pas parce que vous avez compris ce que je dis que vous allez tirer les mêmes conclusions que moi", explique Aurélien Daudet, formateur en entreprise. Selon lui, les vraies question à se poser sont : "De quoi avez-vous envie ?" Que voulez-vous que les gens fassent, disent ou pensent à l'issue de votre discours ?"
Une fois qu'on connaît son but, on peut alors lister les arguments et ensuite, faire un plan. Et le formateur de préciser : "Bien raconter une histoire n'est pas un objectif, mais un moyen. Certains se disent : 'S'ils ont compris, ils vont appliquer.' C'est faux. il y a l'intelligence rationnelle, et l'intelligence émotionnelle. et pour bien communiquer, il faut bien allier les deux. La plupart des gens rentrent en interaction avec la première, qui nous permet de structurer un discours, alors que la seconde va nous permettre de comprendre et nous donner envie de suivre la pensée de l'autre. Quand on communique, c'est parce qu'on aimerait, voudrait, ou souhaiterait quelque chose et pas seulement expliquer. La communication est un moyen de persuasion qui relie le cœur et le cerveau."

N'oubliez jamais que communiquer, c'est influencer

"Toute communication est influence. La communication gratuite, ça n'existe pas", assure Aurélien Daudet. Quid de la différence entre influence et manipulation ? La première a un objectif moralement acceptable, qui n'est pas au détriment d’autrui, comme le souligne l'expert. Et d'ajouter que la communication est une dynamique : "Quand on est dans l’intelligence émotionnelle, on est en mouvement. C'est comme en vélo : si on reste statique, ça n’avance pas."
Dès lors, la question qui se pose est : comment parvenir à convaincre son auditoire ou son interlocuteur ? "Il faut demander ce qui pourrait convaincre l'autre, connaître ses besoins et ses envies, pour retourner ses blocages contre lui. Il faut soi-même se remettre en mouvement pour repartir sur son intention et toujours garder sa direction. Beaucoup de gens se focalisent sur l’itinéraire, avant de se focaliser sur la destination. Je propose le contraire : on se focalise sur la destination, on va rester souple sur l’itinéraire et contourner les obstacles. C'est le principe du GPS."

Soyez concentré(e) sur vos atouts plutôt que d'éviter les obstacles

Et comment combat-on son stress ou sa timidité ? Pour le coach et comédien, lutter revient à rester statique et à ne plus se concentrer sur son objectif. EIl rappelle également qu'il est impératif de se focaliser sur le positif plutôt que le négatif : "Tout le monde a des atouts, mais aussi des blocages. Mais il faut se jouer de l'obstacle et se demander si on joue 'pour' ou 'contre"'.  D'après lui, si on joue "pour", soit positivement, les blocages seront traités dans les mouvements,"Si l'on se dit a priori ce que l'ont croit que les gens pensent, on la joue à l'envers et on bloque au passage son intelligence émotionnelle. parce que l'on va jouer contre au lieu de jouer pour. C'est la différence entre le stress et le trac : le premier traduit l'envie de fuir, alors que le second traduit l'excitation. Certains se laissent tellement porter par le stress que le corps se verrouille." La chose à faire ? Se reconcentrer sur son objectif, son envie de départ. "Si vous êtes portés par une envie, il y a de fortes chances que les autres vous disent la leur." C'est aussi simple que ça.

Aurélien Daudet est l'auteur de C'est à vous de parler ! (éditions Les Arènes). Il donne également des formations à Paris pour apprendre à mieux communiquer à Paris. Pour plus d'informations, consultez le site aureliendaudet.com.

Voir aussi :